Scones myrtilles citron

Quand j’étais à New-York (ça s’la pète ouai), on est allé dans un restaurant qui proposait des scones aux myrtilles pour le petit déjeuner. J’ai voulu en commander mais ils n’en avaient plus et je n’ai donc pas pu en goûter. Frustration immense pour la gourmande que je suis mais qu’à cela ne tienne, j’ai fait les miens cette semaine 😜

Je ne pourrais donc pas vous dire si ils sont comme aux Etats-Unis mais en tout cas ils étaient vraiment bons et je vous les recommande! Pour le petit-déjeuner ou le goûter ou quand vous en avez envie 😉 J’ai trouvé la recette sur le blog de sandrakavital, j’ai juste remplacée la crème entière par de la crème légère parce que je n’avais que ça et ça a très bien fonctionné aussi. Ils ne sont pas très sucrés mais j’ai trouvé ça bien, vous pouvez toutefois rajouter un peu de sucre si c’est plus à votre goût.

Ingrédients

Pour 8 à 12 scones :

  • 280 g de farine
  • 70 g de sucre
  • 1/2 cc de sel fin
  • 1 sachet de levure chimique
  • le zeste d’un citron
  • 110 g de beurre froid
  • 1 œuf
  • 120 g de crème légère liquide
  • 150 g de myrtilles fraîches
  • Un peu de crème légère et de cassonade pour la dorure

Préparation

  1. Préchauffer le four à 200°.
  2. Mélanger la farine avec le sucre, le sel, la levure chimique et le zeste de citron.
  3. Découper votre beurre très froid en tout petits morceaux et l’ajouter au précédent mélange en sablant un peu dans vos mains.
  4. Creuser un puits, y verser l’œuf et l’incorporer rapidement pour humidifier la farine puis verser la crème en filet en la mélangeant au fur et à mesure. Malaxer jusqu’à obtenir une pâte épaisse et grumeleuse.
  5. Mettre la pâte sur un plan de travail légèrement fariné. Aplatir la boule de façon à former un carré assez large. Parsemer les myrtilles sur toute la surface en les enfonçant légèrement puis rouler la pâte comme pour faire un gâteau roulé.
  6. Couper le rouleau en 2, façonner grossièrement chacun des morceaux en boule et les écraser délicatement en disque de 2 cm d’épaisseur environ.
  7. Découper chaque disque en 4 ou 6 triangles à l’aide d’un couteau et les déposer au fur et à mesure sur la plaque de cuisson en les espaçant suffisamment.
  8. Badigeonner la surface des scones avec un peu de crème et saupoudrer avec de la cassonade.
  9. Enfourner et cuire environ 15 à 20 min (selon taille) ou jusqu’à ce que les scones aient une belle couleur dorée. Refroidir sur une grille.

Bettelmann aux cerises

Ma grand mère maternelle était une personne incroyable. Née en 1923, elle faisait partie de cette génération de femmes à la Bree Van de Kamp : une parfaite ménagère mais avec un caractère bien trempé! Les mains dans le cambouis mais l’allure très chic et distinguée. Elle était couturière et créait des vêtements magnifiques. Elle savait aussi très bien chanter et c’était une cuisinière hors pair. Les souvenirs que j’ai d’elle sont emprunts de gourmandise : frappés groseille, sirop de cerises, pâtes de coins, mousse au chocolat et j’en passe. 

Faire ses recettes est pour moi plus que de la simple cuisine, c’est la célébration de sa mémoire et le meilleur moyen de lui rendre hommage. Vous connaissez peut-être cette pâtisserie sous le nom du mendiant. Garni de différents fruits en fonction des saisons, c’était à l’origine un dessert de pauvre fait d’ingrédients simples et de pain rassis d’où son nom. En alsacien c’est un Bettelmann que l’on prononce dans le Haut-Rhin « Battelmonn ».

Ingrédients

  • 300 g de biscottes
  • 4 dl de lait demi-écrémé
  • 100 g de sucre
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 4 oeufs
  • 60 g de poudre d’amande
  • 60 g de poudre de noisette
  • 1 petit verre de kich (ou si vous n’avez pas de rhum)
  • 1kg400 de cerises noires
  • Canelle
  1. Casser les biscottes dans un saladier.
  2. Ajouter le lait, le sucre et le sucre vanillé, 4 jaunes d’œufs (garder les blancs de côté), les amandes et noisettes en poudre, le kirch et les cerises. Mélanger.
  3. Préchauffer le four à 200°.
  4. Battre les blancs en neige bien solides (mettez-y une pincée de sel avant de les battre). Les ajouter au mélange précédent délicatement.
  5. Bien beurrer un moule à manquer (moule à charnières) et mettre ensuite du papier sulfurisé.
  6. Verser la pâte à gâteau dans le moule et enfourner pour 40 min.

Laisser refroidir avant de déguster et comme on dit en alsacien : e Güeter! (Bon appétit)