Des vacances en Loire Atlantique

Comme je vous l’avais expliqué dans mon article sur mon voyage à New-York, j’ai passé la plupart de mes vacances d’été à Argeles-sur-Mer dans le Languedoc Roussillon je suis donc une inconditionnelle de la mer méditerranée. Cela ne me serait donc jamais venu à l’idée d’aller m’aventurer en Bretagne durant cette période de l’année. J’avais des a priori idiots et peur de ne pas retrouver l’atmosphère de vacances que j’aime tant la où je suis allé depuis plus de 20 ans.

Et oui, pas facile de sortir de ses petites habitudes et pourtant cela s’avère souvent payant. Et pour cause, j’ai vraiment adoré ce petit coin de France et j’aimerai d’ailleurs beaucoup y retourner. Ce n’est pas mieux que la côte méditerranéenne mais tout aussi magnifique et complètement différent! Je vous recommande vraiment d’y faire un tour même si l’un des points positifs de cette destination, c’est qu’on est beaucoup moins les uns sur les autres que dans le sud merci donc de ne pas TOUS y aller XD Nous y sommes restés une petite semaine en faisant une étape à l’allé et une au retour pour voir les châteaux de la Loire : Chambord et Chenonceau, cela permet de couper la route en deux.

Voici donc quelques photos et bons plans si vous décidez un jour de vous y rendre 😊

1ère étape : Chambord et Blois

Nous sommes allez voir le château de Chambord qui est très impressionnant et vraiment magnifique (il est possible d’acheter votre billet en ligne à l’avance). Nous sommes aussi passés par Blois pour voir le Château royal.

Ma bonne adresse pour passer la nuit et dîner : La Maison d’à Côté, l’hôtel est très bien et est situé à 15 min de Blois dans un petit village vraiment mignon. Le restaurant 2 étoiles est absolument incroyable. Le meilleur que j’ai jamais fait!

La Baule-Escoublac

Il s’agissait de notre point de chute puisque nous avons eu la chance d’être logés chez de la famille de mon conjoint qui habite là-bas. Il est toutefois tout à fait possible de trouver une location à un prix très raisonnable.

La plage de la Baule est vraiment grande il y a donc de la place pour tout le monde sans être collés aux gens. Elles se prolongent d’un côté sur Le Pouliguen et de l’autre à Pornichet qui sont deux villes attenantes.

La côte qui s’étend depuis Le Pouliguen à Pornichet

Il est possible d’y faire toute sorte d’activités nautiques : planche à voile, surf, bateau etc. Le sable est très fin comme sur les plages du Cap Ferret.

Sur le front de mer il y a surtout de grand immeubles comme c’est le cas à la Grande Motte par exemple mais dès que vous vous dirigez vers les terres, il y a de magnifiques maisons typiques du coin et ça vaut vraiment le coup de se balader dans les rues pour les admirer.

Ma bonne adresse pour manger : La voile d’or à Pouliguen, prix raisonnables, cuisine faite maison et raffinée. Ils proposent de tout et l’endroit est très beau avec une vue sur l’océan.

Ma bonne adresse pour boire un verre : Le Bidule à Pornichet, connu surtout par les gens du coin, on y déguste de petits verres bien remplis avec au choix : vin blanc sucré ou vin rouge sucré. 2€ le verre et c’est simple il n’y a rien d’autre! Mais on y trouve une ambiance de village super sympa! (Attention le bar ferme à 21h!).

La côte sauvage

Après les plages un peu plus loin, nous sommes allé voir la côte sauvage : un panorama sur la baie de La Baule et l’océan depuis la Grande côte. C’est vraiment magnifique! Un endroit sauvage où on se croirait dans les Hauts de Hurlevent d’Emily Brontë. Il y a un parcours à faire à pied ou à vélo et c’est très dépaysant.

Le Croisic

Le Croisic est une petite commune à proximité, elle fait partie de la côte sauvage et de la presqu’île guérandaise. C’est très typique et vraiment mignon! Plein de petits restaurants, de boutiques et de jolies ruelles. Nous nous sommes arrêtés à la MAISON GEORGES LARNICOL qui est meilleur ouvrier de France et nous avons goûté aux kougniettes (mini kouign-amann) et aux gâteaux nantais (à l’amande et au rhum). Ce sont des gâteaux très riches et ces petites portions permettent d’y goûter sans devoir faire une sieste ensuite 😅

Ma bonne adresse pour manger : La Crêperie Le Bot à Croisic. C’est un endroit très prisé mais ça vaut le coup d’attendre. Impossible de réserver, il faut tomber au bon moment ou revenir un peu plus tard.

Nous avons eu la chance que notre famille nous emmène faire de la pêche à pied un peu plus loin. C’était vraiment incroyable pour moi qui n’en avait jamais fait. Nous avons pu fouiller pour trouver des palourdes et des coques! Un moment conviviale et pittoresque.

Guérande

C’est une ville fortifiée vraiment magnifique mais malheureusement en pleine saison, elle est complètement prise d’assaut par les touristes ce qui gâche un peu la visite. Il vaut donc mieux s’y rendre à un autre moment de l’année je pense. Mais cela vaut quand même le coup de s’y promener un peu même si vous n’y restez pas 3h.

Nantes

Nous avions un jour de pluie prévu durant notre séjour nous avons donc décidé d’aller visiter Nantes. Si vous y allez, je vous conseille d’aller voir les Machines de l’île. C’est vraiment très impressionnant mais réservez si possible votre billet 48h à l’avance sur leur site internet parce que nous avons du faire la queue 1h30…

Il y aussi l’opéra qui est très beau, le château des ducs de Bretagne qui est à voir mais nous n’avons fait que l’extérieur (on était un peu fatigués). Le jardin des plantes est agréable si vous voulez faire une petite pause, on peut même y boire un thé. La rue du Maréchal Joffre est vraiment à voir! On y trouve un méli-mélo de commerces, bouibouis, vendeurs de vinyles, barbiers etc Faites-y un tour!

A l’heure de l’apéro, les rues s’animent et il y a une quantité incroyable de bars et restaurants! Vous n’aurez que l’embarra du choix pour dîner! Je n’ai pas d’endroit particulier à vous conseiller parce qu’on s’est un peu loupés sur la réservation donc on est tombés sur une chaîne pas mauvaise mais je pense qu’on peut trouver mieux et plus sympa…

2ème étape : Chenonceau et Orléans

Sur le chemin du retour, nous nous sommes arrêtés à Chenonceau. Beaucoup plus petit que Chambord mais j’ai adoré. Il est au milieu de l’eau et les pièces à l’intérieure sont très belles.

Nous avons passé la nuit à Orléans que je n’avais jamais vu et c’est une ville charmante qu’il faut voir ne serait-ce que pour la cathédrale qui est véritablement stupéfiante.

Ma bonne adresse pour manger : Les fils à maman à Orléans, des plats copieux et très bien réalisés

Chenonceau
Cathédrale Sainte-Croix d'Orléans
Orléans

NEW YORK

Je n’ai pas énormément voyagé dans ma vie même si je me considère déjà chanceuse par rapport au pays que j’ai pu visiter comparé à d’autres gens qui n’ont jamais eu l’opportunité de le faire.

Avec mes parents et ma sœur, nous sommes partis durant plus de 20 ans au même endroit pour les vacances d’été. Nous n’avions pas les moyens de nous payer des vacances et nous avons eu la chance d’avoir des amis de la famille qui nous prêtaient leur maison à Argeles tous les ans. Pour nous c’était le paradis et j’en garde des souvenirs incroyablement heureux.

Plus tard, j’ai pu partir en voyage scolaire, puis avec des amis ou en couple, vers d’autres destinations mais cela s’est toujours limité au continent européen. Mon rêve ultime était d’aller à New York. Mais n’étant pas une habituée des grands voyages, je n’avais jamais entrepris d’organiser quoi que ce soit. Mon copain lui est quelqu’un qui a toujours beaucoup bougé et j’ai eu la chance qu’il m’offre des billets pour mes 30 ans. J’étais rassurée de m’y rendre avec lui qui y était déjà allé 2 fois. Autant vous dire que je salue d’autant plus son geste qu’on ne peut pas dire que je sois un cadeau en voyage. Je suis du style à oublier mon passeport, à tomber malade sur place, à râler parce que le vol est trop long et à pleurer parce que la chambre d’hôtel ne ressemble pas aux photos. Quant à lui c’est tout le contraire, il en faut beaucoup pour entamer son enthousiasme et je pense pouvoir compter sur les doigts d’une main les fois où il a perdu son sang-froid.

Quoi qu’il en soit, ça a été le plus beau voyage de ma vie et je ne peux que vous recommander 1000 fois d’y aller absolument. J’avais de telles attentes que je pensais être déçue une fois sur place et cela n’a pas du tout été le cas bien au contraire. Cette ville a dépassé de loin en émerveillement et en surprises l’image que j’en avais. J’ai même mis un peu de temps à réaliser que j’y étais vraiment. Les deux premiers jours, mon copain n’arrêtait pas de me dire « alors ça te plaît? » parce que je n’avais pas vraiment l’air impressionnée par ce qui m’entourait. Et puis, nous sommes allés sur le pont de Brooklyn et la vue qu’on avait sur les buildings, m’a fait prendre conscience que ça y est, j’y étais et j’ai fondu en larmes. Aujourd’hui encore quand je regarde les photos, je suis très émue et j’espère y retourner très vite (le message est passé :-P).

 

Je vais essayer dans cet article de vous faire un petit récap de notre programme à New York. Il n’y a rien qui sorte des incontournables mais de toute façon quand on y va pour la première fois, on n’a pas le temps de chercher de l’insolite. Par contre, vous pouvez vraiment nous faire confiance niveau nourriture parce que là, on est les meilleurs ! La gourmandise nous donne des ailes, on pouvait faire des kilomètres pour trouver LA bonne adresse. 

(Sorry pour la qualité des photos parfois mais c’était avec mon petit Iphone 8 :-D).

L'organisation

Je n’ai pas de bon plan à vous donner sur l’achat des billets d’avion d’une part car ce n’est pas moi qui les ai achetés et d’autre part parce que cela dépend à quelle période vous partez, d’où vous partez, si vous tombez sur une super offre etc

Pour nous c’était à peu près 500€ allée/retour par personne au départ de Bâle/Mulhouse (escale à Paris Orly) et nous y étions en octobre.

Une fois vos billets en poche (où même avant), il faudra si besoin faire une demande de passeport et sur ce sujet il vaut mieux s’y prendre à l’avance car cela peut prendre du temps pour avoir un rendez-vous et que vous pouvez vous faire refouler pour photo non conforme…plusieurs fois… (oui bien sûr que c’est mon cas).

N’oubliez pas également de faire une demande d’ESTA. L’ESTA est proposée par le gouvernement américain pour que les ressortissants de pays comme la France puissent profiter du programme d’exemption de VISA lors de leur voyage aux États-Unis. Elle est valide durant deux années et pour une durée de 90 jours. Cela coûte à peu près 14€/personne.

Prenez des adaptateurs pour les prises qui ne sont pas les mêmes qu’en France.

Eventuellement un forfais téléphonique spécifique qui vous permettra de correspondre avec vos proches et d’aller sur internet.

 

Enfin il faudra penser à commander des dollars (via votre banque ou des sites spécialisés).

Le logement

Nous avons choisi de loger dans un Air bnb dans le quartier de Bushwick. Il m’avait été conseillé par une amie qui connaissait bien la ville (merci Marine <3) et vraiment nous n’avons pas regretté notre choix.

Jusqu’à la fin des années 90, c’était un des quartiers les plus dangereux de New York mais aujourd’hui, il est connu pour être un haut lieu du street art Newyorkais ou commencent à s’installer des bars branchés et autres petites boutiques arti. Ce qui est super là-bas, c’est que le quartier a encore gardé son identité contrairement à Williamsburg qui a été complètement pris d’assaut par les « bobo ». C’est populaire, dans son jus et authentique et c’est cela que j’ai aimé.

Alors bien sûr, si vous ne séjournez pas longtemps ou que vous avez envie d’être proche du centre, ce n’est pas là qu’il faut aller car il y a quand même en moyenne 30 mn de transport en commun pour atteindre les principales attractions de la ville, voir plus. Mais moi j’ai adoré voir cet autre visage de New York et cela nous a permis de découvrir des endroits que nous n’aurions pas eu l’idée d’aller chercher sans cela.

Nous n’avions pas non plus envie d’aller à l’hôtel car nous recherchions cette immersion chez l’habitant et que cela peut vite vous revenir très cher pour des chambres sans fenêtres et sans âmes.

Le prix était de 923€ pour 9 nuits avec une salle de bain/toilettes pour nous et l’accès à la cuisine si nous le souhaitions.

Les visites

Pensez à prendre le New York city pass qui vous permettra de bénéficier d’un prix intéressant pour les principales visites à faire à savoir :

  • Empire State Building
  • Musée américain d’Histoire naturelle
  • Le Metropolitan Museum of Art
  • Topf of the Rock OU Musée Guggenheim
  • La statue de la Liberté et Ellis Island OU Croisière Circle Line
  • Mémorial et Musée du 11 septembre OU Intrepid Sea, Air & Space Museum

Je n’ai rien à vous déconseiller dans cette liste (nous avons à chaque fois choisi la première option pour info), tout était absolument génial. Certains disent avoir été déçu par la statue de la liberté mais cela n’a pas du tout été mon cas, j’étais au contraire très émue et impressionnée.

 

Le mémorial du 11 septembre vous prend aux tripes et la nouvelle tour One World Trade Center vous clou au sol.

Ce qui est à faire c’est bien sur Central Park, les différents quartiers (Uper East Side, Dowtown, Green wich village, Chelsea, Manhattan etc), Soho et toutes ses petites galeries d’artistes qui vendent des bijoux, vêtements, objets décoratifs.

Aller voir la gare centrale, le Flatiron Building, Brooklyn et bien sur Time Square. Je pense que c’est ce qui m’a le moins plus, c’est très impressionnant mais c’est trop impersonnel et too much, je me suis sentie perdue et vraiment « seule » bien que ce soit un endroit bondé de monde. Mais c’est à voir aussi bien sûr.

Un autre incontournable, la High Line : « Dans les années 30, c’était une voie ferrée aérienne et petit à petit elle a été transformée en parc suspendu. Elle traverse différents quartiers comme Meatpacking District et Chelsea. Mesurant 2,3 km de long, la High Line offre des vues spectaculaires sur Manhattan ainsi que plusieurs activités. Elle est une des promenades favorites des New-Yorkais et des touristes. » (Source : partirànewyork.com).

High line
le reflet du Chrysler building
Un écureuil de Central park
La vue depuis l'Empire State Building
Le flatiron building
One World Trade Center
Ground zero
Top of the Rock

Les activités

Pour mes 30 ans, ma famille et mes amies m’ont entre autres offert des places pour aller voir le roi Lion à Broadway. C’était fou et si vous le pouvez je vous conseille d’aller voir un spectacle (certain sont très chers). Si vous ne parlez pas du tout anglais, ce n’est peut-être pas pour vous par contre 😊

 

Mon amoureux qui est le meilleur du monde entier (cassdedi), m’a aussi emmenée à Birdland voir un concert de jazz. Je ne suis pas du tout une spécialiste mais si vous êtes un tantinet sensible à la musique vous ne pourrez qu’aimer. Les musiciens sont incroyables. On vous installe à une petite table romantique et vous pouvez manger en même temps (moyennant un bras). C’est une salle mythique à voir selon moi (pensez à réserver). 

Où déjeuner/bruncher

Pour la food, voici les adresses que j’ai vraiment adorées mais contrairement aux idées reçues, on mange bien à New York, il suffit de chercher un peu et de regarder les avis sur le net.

Alebrije, 178 Irving Ave, Brooklyn, NY 11237

Spécialités mexicaines et le lieu est super sympa.

Bakeri, 150 Wythe Ave, Brooklyn

Cinnamon rolls de folie mais attention, pas beaucoup de places. Le lieu est super cute (la meuf relou qui fait genre je parle anglais parce que j’étais à New York une fois XD).

Clinton Street baking, 4 Clinton St

Tous les plats là-bas sont immenses et notamment les pancakes fluffy à souhait. La déco est plutôt tradi mais c’est pour cela aussi qu’on l’avait choisie.

Fives leaves, 18 Bedford Ave, Brooklyn, NY 11222

Ambiance super sympa, jeune et stylée.

Marlow and sons, 81 Broadway, Brooklyn, NY 11249

Un incontournable de Williamsburg

Où dinner

Sea wolf, 19 Wyckoff Ave, Brooklyn, NY 11237

Spécialités de fruits de mer dans un ancien garage réhabilité avec déco récup, guirlandes et tout ce qu’on aime.

Ops, 346 Himrod St, Brooklyn, NY 11237

LA pizzeria qu’on a trop kiffée, lumières ultra tamisées, ambiance décontracte, et la pizza est à se taper le cul par terre XD

Shake shack, partout dans New York et toutes les occasions sont bonnes XD

 

Certains soirs on ne mangeait pas pour essayer de rattraper les craquages de la journée ou parce qu’on était trop fatigué ou sinon c’était sur le pouce (il y a un tas de petits foodtrucks de fortune si vous n’avez pas trop peur des intoxications alimentaires). 

Si je devais donner des points négatifs mais qui sont totalement rattrapés par tout ce qu’il y a de géniale à New York, je dirais :

Beaucoup, beaucoup, beaucoup de monde. Si vous êtes claustrophobes ou que vous n’avez pas la patience de faire la queue, passez votre chemin.

Tout est cher à part si vous vous nourrissez exclusivement au Mac do. Dès que vous voulez quelque chose d’un peu recherché, vous devez y mettre le prix.

Ils ne connaissent pas trop l’art de vivre à la française où vous prenez votre temps aux terrasses et au restaurant et ils sont parfois un peu pressant pour vous faire comprendre que quand vous avez terminé votre plat, il faut y aller.

 

Le temps peut être capricieux alors il faudra prévoir un peu de tout même si évidemment vu le nombre de magasins, au pire des cas vous pouvez toujours acheter ce qu’il vous faut sur place. On a eu une journée à 35 degrés et le lendemain pluie toute la journée puis 12 degrés. Mais je pense que la période septembre/octobre est idéale de ce point de vue-là. Novembre pour les décorations d’halloween et bien sur noël mais pour l’avoir déjà vécu, mon copain qui n’est pas du tout frileux dit lui-même qu’il ne faut pas avoir peur du froid…

J’aurais pu faire beaucoup plus long sur ce sujet mais j’ai essayé d’aller à l’essentiel pour que l’article soit digeste. En résumé il faut un peu d’organisation, un bon guide et marcher, marcher, marcher, perdez-vous parmi tout ce que cette ville magnifique peux vous offrir. Il y a des choses à voir absolument partout et les rues en elles-mêmes sont un spectacle permanent. New York est foisonnante de tout et parfois n’importe quoi, brillant par sa démesure, sa beauté, son histoire et ses contradictions. 

Robert De Niro a dit ceci : « Je vais à Paris, je vais à Londres, je vais à Rome, et je dis toujours : « il n’y a pas d’autre endroit comme New York ». C’est la ville la plus excitante au monde aujourd’hui. C’est comme ça. C’est tout. »

« Des centaines de fois j’ai pensé que New York est une catastrophe, et une cinquantaine de fois : c’est une magnifique catastrophe ».

Le Corbusier

 

 

« New York est un pays différent. Peut-être qu’il devrait avoir un gouvernement à part. Tout le monde y pense différemment, y agit différemment. Ils ne savent simplement pas à quoi ressemble le reste des Etats-Unis ».

 

Henry Ford

 

« Il  y a quelque chose dans l’air de New York qui rend le sommeil inutile ». 

Simone de Beauvoir