Mon rééquilibrage alimentaire

J’ai beaucoup hésité à rédiger cet article pour une raison simple : j’estime avoir perdu assez de temps à penser à mon régime alimentaire et à mon corps. Je n’arrive même plus à me souvenir réellement à quel moment de ma vie j’ai arrêté de manger sans me poser de question. C’est pourquoi je n’ai pas vraiment envie de m’étendre sur le sujet parce que justement c’est quand on commence à lui accorder trop d’importance que ça devient invivable et contre-productif.

Et puis ensuite je me suis dit qu’il était illusoire de faire comme si je n’y pensais plus jamais, comme si j’étais décomplexée vis-à-vis de la nourriture et que j’étais capable de ne pas compter les calories et surveiller tous mes repas. Alors au lieu d’être dans le déni, je préfère vous parler de mon parcours nutritionnel et vous donner les astuces et mécanismes de pensées que j’ai mis en place pour que tout cela devienne moins contraignant et moins restrictif.

Mais revenons à nos moutons🐑🐑

C’est aux alentours de mes 16 ans que ma confiance en moi a commencé à sérieusement chuter. Je ne sais pas trop pourquoi, j’ai pourtant eu des parents plus qu’admiratifs qui n’hésitaient jamais à me mettre en avant ou à me faire des compliments. J’étais passionnée par la mode et j’aimais beaucoup dessiner des vêtements portés par des silhouettes longilignes ou aux proportions irréelles. C’est peut-être à cause des magazines que j’ai développé tous ces complexes ou je fais peut-être juste partie des filles qui vivent mal leur adolescence. Il faut dire aussi que pour la plupart des gens c’est aussi la période où l’on commence à grossir quand on mange mal et j’étais une spécialiste des goûters saucisson/pain de mie 😁

J’ai soudainement pris du poids et à ce moment-là je n’avais aucune idée de ce que pouvait être un rééquilibrage alimentaire. Je pensais toujours RÉGIME, PRIVATION, JEÛNE. J’avais de très mauvais réflexes qui concourraient même à ma prise de poids sans que je le sache. Je me souviens avoir lu que pour avoir la ligne il fallait boire beaucoup d’eau, alors parfois en une après-midi je me mettais à boire des litres d’eau si bien que je n’arrivais même plus me lever du canapé. C’était aussi la grande mode des Special K à ce moment-là et avec ma meilleure copine nous mangions des bols énormes au goûter (pas uniquement à l’heure du goûter pour être honnête) en se disant que ce n’était pas grave et que ça ne faisait pas grossir (pas très maline la fille quand même…).

Enfin bref, mon corps et moi on a du mal à être amis 😅

J’ai à peu près tout essayé : manger juste des yaourts, manger de la soupe, manger uniquement des fruits, ne rien manger. En fait je ne savais pas du tout comment m’en sortir, je n’y connaissais rien et pendant longtemps je ne me suis pas rendu compte que la nutrition c’était une vraie science.

En faisant la version classique du régime : pas de féculents, légumes à la vapeur, poisson bouillit, j’ai bien sur perdu du poids mais dès que je mangeais à nouveau « normalement », je reprenais tout et souvent plus encore. Je suis allée dans un centre d’amaigrissement qui utilisait des jets d’eau, des machines qui font transpirer, des saunas etc Mais le problème restait le même : toutes ces pratiques et restrictions étaient intenables sur le long terme et affamaient mon corps qui se défendait en faisant « pire qu’avant ».

Et puis un jour, j’ai poussé la porte de Naturhouse, experts autoproclamés en rééducation alimentaire. J’avais totalement perdu le contrôle de mon corps et j’avais besoin d’un suivi, d’une personne extérieure qui me dirait quoi faire pour reprendre le dessus. Alors clairement c’est un budget que je n’aurais pas pu me permettre si ma maman ne m’avait pas aidé. Pour être honnête, je l’avais tellement soûlée à me plaindre et à pleurer dans les cabines d’essayage qu’elle était prête à tout pour ne plus subir mon mal être.

Le principe est le suivant : pour une perte de poids rapide, c’est une séance par semaine qu’on vous présente comme gratuite. Sauf que vous vous doutez bien que ce n’est pas une entreprise à but non lucratif et que donc vous êtes obligés de prendre un certain nombre de compléments alimentaires pour aider à la perte de poids qui vous font une addition de 45 à 60€ hebdomadaires. La méthode n’a rien de révolutionnaire : la diététicienne que je qualifierai malheureusement d’avantage de conseillère/vendeuse vous explique les bases de la diététique et vous donne un programme d’attaque avec tout ce que vous pouvez manger. Ce qui fait que j’ai suivi ces recommandations c’est que d’une part vous devez noter tout ce que vous mangez à chaque repas (et c’est là qu’on se rend vraiment compte de tous les écarts qu’on faisait avant) et que d’autre part on vous pèse et prend vos mesures à chaque visite😅. Clairement, je n’avais aucune envie d’être la mauvaise élève et de voir un regard réprobateur se dessiner sur le visage de ma conseillère.

J’ai réussi à perdre du poids, je ne me rappelle plus exactement combien mais assez pour être satisfaite et zapper la phase « stabilisation » parce que clairement c’est assez cher et dès qu’on a le sentiment de pouvoir se débrouiller seule on se casse XD Ce fut une erreur de ma part et quelques temps plus tard j’ai dû recommencer un rééquilibrage cette fois avec Dietplus (j’avais envie de changer d’interlocuteur mais les deux enseignes ne présentent pas de différence notoire) en allant bien jusqu’à la fin de ma stabilisation.

« Le rééquilibrage alimentaire est une révision complète de votre mode de vie. Il consiste notamment à prendre de nouvelles habitudes quotidiennes. Cela ne s’applique pas pour une durée déterminée, comme pour le régime, mais s’inscrit sur le long terme. Il s’agit de regarder et comprendre ce que l’on mange ».

Source : Mule bar.com

Qu’est-ce que la stabilisation? : c’est le fait de réintégrer petit à petit dans votre quotidien des aliments que vous aviez supprimés de votre alimentation pour perdre du poids. A savoir principalement : les féculents, les cheat meal etc. En gros, faire que le poids au-quel vous êtes arrivé soit tenable sur le long terme tout en ayant une vie normal avec invitations, petits plaisirs etc

Concernant Naturhouse et Dietplus :

Points positifs => pour ma part cela a été efficace et j’ai trouvé la méthode plutôt bonne. Les compléments alimentaires peuvent aider au niveau élimination, drainage ou quand vous cherchez un petit déjeuner ou goûter que vous pouvez sortir de votre sac quand vous êtes pressé.

Points négatifs => il vous faudra tout de même beaucoup de volonté, ce n’est pas miraculeux et c’est grâce à vous-même que vous réussirez (ce n’est pas vraiment un point négatif mais je tenais à le préciser). Le prix est également à prendre en compte puisqu’il est tout de même conséquent comme vous l’avez compris. Pour une perte de poids d’à peu prêt 10kg + stabilisation vous en aurez grosso modo pour 6 mois. Cela peut bien sur être plus rapide mais d’expérience il vaut mieux ne pas perdre trop vite.  Ayant fait plusieurs mois chez eux, j’ai eu différentes diététiciennes et chez certaines j’ai regretté de me sentir trop comme une cliente et moins comme une patiente. Cela vient du fait que la vente des produits est parfois un peu forcée et que contrairement à une consultation chez un diététicien nutritionniste indépendant, la méthode est la même pour tout le monde et n’est pas personnalisée.

Pour résumer : pour une perte de poids moyenne comme la mienne, je pense que ces enseignes peuvent tout à fait convenir. Si vous partez de plus loin et que vous n’avez aucune connaissance en diététique, je pense que c’est mieux d’aller chez un indépendant qui pourra prendre d’avantage de temps pour vous et vous concocter un programme personnalisé. J’avais choisi cette méthode car je pensais qu’elle était moins cher mais en fait pas du tout (à part si vous habitez Paris).l;

Je précise que je donne ici mon retour personnel et que vous devez trouver par vous-même la méthode qui vous convient le mieux.

Combiné à cette méthode j’ai aussi commencé à faire du sport ce qui est indispensable à mon avis sur bien des points (je ferai un article sur le sujet).

Cette dernière photo ne correspond pas à la corpulence que j’ai quand je mange. Je dis bien quand je mange parce que souvent, quand vous faites un régime, vous êtes tellement content de perdre du poids que vous vous emballez un peu. Les derniers kilos étant plus difficiles à éliminer, vous commencez à trop vous priver pour continuer à maigrir. Je ne ressemble donc plus à cela actuellement tout simplement parce que ce n’était pas moi et ce n’était pas mon poids santé.

J’ai pris du poids d’une part parce que c’est la vie et qu’on ne peut pas continuellement se priver de tout et également parce que je fais beaucoup de sport. Je ne suis pas satisfaite de cette silhouette mais c’est la mienne et au-delà du fait que j’essaye de ne pas grossir d’avantage parce que je serai mal dans ma peau si c’est le cas, j’ai un nouvel objectif à présent : celui de m’accepter comme je suis. Autant vous dire que pour cela malheureusement, il n’y a pas de centre spécialisé ou de médecin. C’est le travail le plus difficile à faire car il est propre à chacun et que je vais devoir compenser les nombreuses années que j’ai passé à détester mon corps.

Ce corps je ne veux plus le haïr, je ne veux plus seulement le tolérer, je ne veux plus faire comme s’il n’existait pas, je veux l’aimer parce que c’est le seule que j’aurai et qu’il ne méritait pas toutes ces insultes ❤

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *