Frittata

Je n’ai jamais beaucoup aimé manger des pommes de terre. (Une tranche de vie passionnante n’est-ce pas?😆). Je pense que c’était en parti du à la réputation de ce féculent plutôt riche et qui n’allait pas vraiment avec mon régime alimentaire. Mais depuis quelques temps, je me soigne et je commence à apprécier cela 😊

Dans cette recette il y a donc des pommes de terre nouvelles et le résultat est vraiment terrible! Elles sont agrémentées d’olives, oignon rouge, persil, zest de citron, poivrons, épinards …bref, un chef d’œuvre 😋 

Désolée pour la qualité des photos, j’ai fait la recette chez mes parents et je n’ai pas pu faire mieux (que tout le monde se calme c’était avant le second confinement!!!!!!!).

Ingrédients

Pour 4 personnes :

  • 500 g de pommes de terre nouvelles
  • 8 œufs
  • 160 ml de lait demi-écrémé
  • 240 g de poivrons rouges marinés
  • 100g d’épinards
  • 100 g de fromage de chèvre frais (type petit Billy)
  • Zest de citron

Salsa aux olives :

  • 70 g d’olives vertes
  • 60 g d’olives kalamata
  • 1/2 petit oignon rouge haché
  • Persil plat
  • Jus de citron
  • Piment en poudre, Sel, poivre

Préparation

  • Mettre les pommes de terre dans un casserole et remplir d’eau à hauteur. Faire bouillir jusqu’à ce qu’elles soient cuites. Coupez-les en petits morceaux.
  • Préparer la salsa aux olives en découpant les olives, l’oignon et le persil en petits puis en mélangeant tous les ingrédients ensemble. Réserver au frais.
  • Fouettez les œufs et le lait dans un saladier. Assaisonner à votre convenance.
  • Préchauffer votre four sur grill.
  • Dans une grande poêle, verser un peu d’huile d’olive et faire cuire les épinards. Ajouter ensuite les pommes de terre en morceaux puis les poivrons. Verser le mélange œufs/lait et baisser un peu le feu. Faire cuire jusqu’à ce que les œufs soient à peu prêt fermes. Parsemer de fromage de chèvre et faire gratiner au four.
  • Servir la frittata avec la salsa aux olives et parsemer de zeste de citron.

Enchiladas végétariennes

Pour être tout à fait honnête, je n’ai jamais goûté d’enchiladas à la viande je ne pourrais donc pas dire si cette version végétarienne est meilleure ou non mais en tout cas nous, on a adoré! Beaucoup de légumes et du maïs grillé à la poêle qui ajoute un petit goût incroyable à cette recette! Il fallait mettre des haricots noirs dans la garniture mais je n’en ai pas trouvé alors je les ais remplacés par des haricots rouges en boîte.

Ingrédients

Pour 4 personnes : 

  • 3 courgettes (vertes ou jaunes au choix)
  • 2 épis de maïs
  • 8 tortillas de maïs
  • 400 g de haricots rouges en boîte
  • 1/2 bouquet de coriandre
  • 100 g de fêta
  • Origan

Pour la sauce : 

  • 800 g de tomates concassées en boîte (j’avais des tomates du jardin très mûres alors j’ai fait le concassée moi-même)
  • 375 ml de bouillon de légumes
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 2 cuillères à soupe de vinaigre de cidre
  • 1 oignon haché
  • Piment d’Espelette
  • Cumin
  • 1 cuillère à café de sucre en poudre

Préparation

Préchauffer le four à 180°.

Couper les courgettes en petits dés et les mettre sur une plaque allant au four recouverte de papier sulfurisé. Arroser d’un peu d’huile d’olive, saler, poivrer et faire rôtir 30 min (en surveillant avant la fin).

Préparer la sauce pour enchiladas en mixant tous les ingrédients jusqu’à obtention d’une purée homogène. Verser dans une casserole, porter à ébullition puis baisser le feu et laisser frémir 20 minutes jusqu’à ce que le mélange épaississe un peu.

Badigeonner les épis de maïs d’un peu d’huile d’olive et les faire dorer à la poêle en les retournant régulièrement jusqu’à ce qu’ils soient dorés. Les laisser un peu refroidir puis retirer les grains de maïs à l’aide d’un couteau.

Mélanger les courgettes, les haricots rouges, la coriandre (en gardant quelques feuilles), la moitié du maïs, la moitié de la fêta, l’origan et 125 ml de sauce. Passer les tortillas à la poêle 30 secondes de chaque côtés au fur et à mesure puis disposer la farce dessus. Rouler et disposer les dans un plat à gratin préalablement huilé.

Napper du reste de sauce, de maïs et de fêta. Réchauffer un peu avant de les manger et déposer quelques feuilles de coriandre sur le dessus.

C’est prêt! 😉

Benoîtons olives noires, curcuma

Connaissez-vous les benoîtons? Traditionnellement, ce sont des petits pains de seigle avec des raisins de Corinthe. Moi je connais la version de la chaîne de boulangeries Paul qui propose des petits baguettes qui peuvent être faites avec différentes farines et fourrées aux pépites de chocolat où aux olives par exemple.

Voici une version aux olives noires et curcuma. A déguster à l’apéritif où même au repas où encore avec un plateau de fromages 😊

Ingrédients

Pour une dizaine de pains : 

  • 500 g de farine T65 ou T80
  • 350 g d’eau
  • 20 g de levure fraîche de boulanger ou 1 sachet de levure de boulanger sèche
  • 30 g de beurre mou
  • 7 g de sel
  • 250 g d’olives noires à la grecques dénoyautées
  • 10 g de curcuma en poudre
  • 1 cuillère à café d’herbes de provence

Préparation

Commencer par hacher les olives noires.

Dans le bol de votre robot (mais il est aussi possible de le faire à la main), verser l’eau, le sel, la farine, le curcuma et la levure émiettée. Si vous utilisez de la levure sèche, diluez la d’abord dans un peu d’eau tiède et laisser reposer 5 minutes avant de l’ajouter au mélange.

Pétrir 3 min à vitesse 1 puis 6 min à vitesse 2 (où pétrir à la main 10 min) en ajoutant le beurre avant la fin du pétrissage et les olives en dernier. La pâte est assez humide c’est normal, ne cherchez pas à ajouter de la farine ça déséquilibrera la recette.

Former une boule, couvrir le bol et laisser lever la pâte 1h30. Il faudra faire un rabat au bout de 30 min puis un autre au bout d’1h.

Fariner un plan de travail et y déposer votre pâte. L’étaler pour former un rectangle de 40 cm sur 20 cm et de 2 cm d’épaisseur. Trancher des bandes de 3 cm de large et les déposer sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Couvrir et laisser lever à nouveau pendant 1h.

Préchauffer votre four à 200°. Prévoir une grille à mi hauteur et laisser la lèche frite au font en y versant un grand bol d’eau.

Cuire vos benoîtons 15 minutes et les faire refroidir sur une grille.

Tarte aux blettes multicolores

Bon, vous allez vous en rendre compte par vous-même mais ces temps-ci, je suis sur ma période tartes 😅 Je n’avais pas vraiment remarqué mais j’en fais beaucoup en ce moment. En fait, je trouve ça super pratique et les possibilités sont si nombreuses que je n’ai pas l’impression de manger tout le temps la même chose, au contraire.

Par exemple avec cette recette, on est sur une tarte tiède avec un fond de tarte qui est cuit d’abord puis on dépose dessus les garnitures. C’est vraiment bon et assez light en plus 😉

Ingrédients

Pour une petite tarte de 4 à 6 parts (doubler les quantités pour un grand plat à tarte)

  • 150 g de farine complète
  • 75 g de beurre demi-sel
  • 1 cuillère à café de graines de sésame
  • 1 cuillère à café de graines de chia
  • 1/2 cuillère à café de sel
  •  

Pour la garniture : 

  • 1 bouquet de blettes jaunes
  • 1 bouquet de blettes rouges
  • 2 oignons rouges
  • Basilic
  • Ciboulette
  • 250 g de ricotta
  • Graines de courge
  • Pignons de pins
  • Huile d’olive
  • Sel, poivre

Préparation

Préchauffer le four à 180°.

Dans un grand bol, mettre tous les ingrédients pour la préparation de la pâte. Ajouter 5 cl d’eau et pétrir jusqu’à ce que le beurre soit bien incorporé. Former une boule et placer quelques temps au frais.

Émincer les oignons, couper les blettes en tronçons (feuilles + tiges). Faire revenir les oignons et le feuilles de blette dans une casserole et les tiges dans une autre poêle avec un peu d’huile d’olive. Saler, poivrer. Ajouter la ciboulette dans l’une des deux préparation (au choix).

Mettre votre pâte dans un moule à tarte, cuire 15-20 minutes et laisser refroidir.

Mélanger la ricotta avec le basilic, sel, poivre et étaler le mélange sur le fond de tarte.

Déposer vos légumes sur la ricotta et parsemer de basilic et de pignons de pins dorés.

Servir avec une belle salade verte 😊

Tartines ricotta, pêches rôties

Il y a tellement de fruits et légumes à cuisiner à cette époque de l’année! On ne sait plus où donner de la tête. Ça change des longs mois à cuisiner des patates et des choux 😅

Voici donc une jolie recette estivale : des tartines à la ricotta et pêches rôties. Il y a d’autres petites choses avec bien sûr et je les ai accompagnées d’une salade de concombres, avocats, sarrasin, persil et sauce de salade au tahini. Mais vous pouvez aussi faire une salade verte simple, ça ira très bien avec aussi 😊

Ingrédients

Pour 2 personnes : 

  • 1 pot de ricotta
  • 3 pêches jaunes
  • 4 tranches de pain
  • pesto vert
  • pignons de pin
  • miel
  • huile d’olive
  • fleur de sel
  • sel fin, poivre

Préparation

Couper les pêches en tranches et les déposer sur une plaque allant au four, recouverte de papier sulfurisé. Verser dessus un filet d’huile d’olive et une petite cuillère de miel. Une pincée de fleure de sel et enfourner pour une dizaine de minutes à 200°.

Préparer la ricotta en la mélangeant un peu avec du sel et du poivre.

Faire dorer les pignons de pin à la poêle.

Une fois que les pêches sont prêtes, faire le montage de la tartine avec la ricotta d’abord, un peu de pesto vert (mélanger avec un peu d’huile d’olive si besoin pour le rendre plus liquide), les pêches et enfin les pignons.

Ravioles aux épinards

Ça fait un petit moment que j’ai envie d’essayer de faire des pâtes. En fait j’adore ça mais je n’en mange pas très souvent car je suis un peu intolérante au gluten. Je me suis donc dit que quitte à avoir mal au ventre, autant que ce soit pour une recette que j’aurais cuisinée moi-même avec amour et tout ce que j’aime dedans.

J’ai commandé il y a peu un laminoir à fixer sur mon robot KitchenAid. Il ressemble à ça : 

Mais des laminoirs il en existe plein d’autres sortes et vous pouvez même faire cette recette sans avec un rouleau à pâtisserie à la place. Ce sera seulement un peu plus long pour vous ☺

Le résultat était vraiment délicieux même si je pense que j’aurais pu rendre la pâte un peu plus fine encore. Etant donné que c’était la première fois que j’en faisais j’avais peur qu’elles se cassent à la cuisson. J’ai utiliser la recette de Jean-François Piège que j’ai trouvé dans Vogue. J’ai juste modifié un peu les quantités à mon goûts pour la farce et ajouté la sauce au pesto.

Voici ce qu’il faut bien retenir pour réussir ses ravioles :

  • Il faut utiliser beaucoup de farine lorsque vous travaillez la pâte car elle est très collante à cause des œufs qu’elle contient.
  • Vous devrez préparer la pâte la veille.
  • Il faut bien faire sortir l’air avant de sceller les bords.
  • Faire attention à ce que la farce ne soit pas trop humide sinon vos ravioles deviendront très fragiles.

Ingrédients

Pour 4 personnes : 

  • 500 g d’épinards frais
  • 25 g de beurre
  • 25 g de farine
  • 20 cl de lait
  • 50 g de comté
  • 30 g de parmesan
  • 1 cube de bouillon de légumes
  • Emmental râpé
  • Sel, poivre
  • Crème légère fluide
  • Pesto vert
  • Quelques feuilles de basilic
Pour la pâte à ravioles: vous en aurez sans doute trop mais si comme moi c’est votre premier essai, il vaut mieux au cas où vous vous loupez!
  •  500 g de farine
  • 5 œufs
  • 1 pincée de sel

Préparation

La veille : 

  1.  Préparer les épinards en les équeutant et en retirant les côtes. Les laver puis les plonger dans l’eau bouillante. Quand l’ébullition reprend, c’est qu’ils sont prêts. Les rincer à l’eau froide et les laisser égoutter une nuit.
  2. Préparer votre pâte : verser la farine dans un grand bol, y faire un puits et casser les œufs. Ajouter le sel et l’eau et pétrir jusqu’à l’obtention d’une pâte lisse et homogène. Filmer et mettre au frais jusqu’au lendemain.

Le jour-même : 

  1. Presser les épinards pour bien en retirer l’eau restante et les hacher au couteau.
  2. Préparer la béchamel : faire fondre le beurre puis y ajouter la farine. Mélanger pour obtenir un roux et ajouter le lait, le sel et le poivre. Il faut que le mélange soit épais.
  3. Ajouter les épinards à cette préparation, saler, poivrer et terminer par mélanger avec le comté et le parmesan. Réserver votre mélange (pas trop longtemps non plus parce que sinon il deviendra très collant).
  4. Diviser votre pâte en 4 parts ou plus. Aplatir un peu les morceaux et les passer à la mandoline. Y aller progressivement sur le cran le plus large d’abord puis de plus en plus petit. Fariner vos bandes à chaque passage sinon elles colleront dans le laminoir. Il faut qu’elles aient une dimension de 2 millimètres à peu prêt.
  5. Sur une bande disposer des petits tas de farce en les espaçant un peu. Mouiller les bords de la pâte avec de l’eau puis recouvrir avec une autre bande de pâte. Découper les ravioles à l’aide d’un emporte pièce rond. Avant de sceller les bords, bien faire sortir l’air à l’intérieur des ravioles. Les déposer au fur et à mesure sur une plaque farinée.
  6. Si vous ne les cuisez pas de suite, les laisser au frais. Sinon, faire bouillir de l’eau dans une grande casserole et y ajouter un cube de bouillon de légumes. En parallèle, faire chauffer la crème avec le pesto dans une autre casserole. Plonger vos ravioles 5 minutes et les sortir à l’aide d’un écumoire. Mettre votre sauce à la crème dans une assiette creuse puis les ravioles. Parsemer d’emmental râpé et de quelques feuilles de basilic.
La recette est aussi dispo en IGTV sur mon compte instagram 😊 ça peut être utile pour bien comprendre les gestes.

Boulettes aux lentilles corail

Depuis que je ne mange plus de viande, j’essaye de trouver des recettes avec des légumineuses car il est conseillé d’en consommer d’avantage.

« Les lentilles sont les reines de l’alimentation végétarienne, elles font parties des légumineuses les plus digestes. Elles fournissent de l’acide folique (vitamine B9) […] En plus des protéines, elles sont riches en fibres et en antioxydants. Elles sont aussi une excellente source de phosphore, de fer, de cuivre et de manganèse. »

 

Source : bio à la une

Voici donc les boulettes aux lentilles corail avec une petite sauce au lait de coco. J’ai beaucoup aimé et en plus c’était très facile à préparer. Je conseille de les manger avec une belle salade verte ou une salade de tomate par exemple 🥰

Ingrédients

Pour 3-4 personnes : 

  • 150g de lentilles corail
  • 4 cuillères à soupe de farine de pois chiche (ou de lentilles corail où encore de pois cassés)
  • 1 oignon rouge
  • 1 cuillère à soupe d’huile d’olive
  • Carvi, épices masale, cumin, paprika, piment d’Espelette
  • Coriandre
  • Graines de sésame
  • Sel, poivre

Pour la sauce : 

  • 1 brique de lait de coco
  • 1 citron vert
  • Coriandre
  • Sel, poivre

 

 

1. Émincer l’oignon très finement et le faire suer dans une poêle à bords hauts avec un peu d’huile d’olive, le carvi et les épices masale (quantité à votre goût) pendant quelques minutes en remuant.

 

2. Après avoir rincé vos lentilles, les mettre dans la poêle avec l’oignon. Mélanger un peu puis couvrir avec deux fois le volume de lentilles en eau.

 

3. Laisser frémir à couvert sur feu moyen pendant une vingtaine de minutes.

 

4. Récupérer l’excédent de bouillon en versant votre préparation dans une passoire (cela vous servira pour la sauce au lait de coco).

 

5. Ajouter la farine, la coriandre ciselée (vous pouvez mettre de la coriandre sèche si vous n’en avez pas de la fraîche), les épices, le sel et le poivre. Mettre au frigo pour 1h au moins.

 

6. Préchauffer votre four à 180°. 

Former des petites boules et les poser sur une plaque recouverte de papier sulfurisé préalablement huilé (optionnel, moi je n’en ai pas mis). Vous pouvez rouler les boules dans un peu de sésame si vous le souhaitez.

7. Mettre au four pour 20 à 25 minutes en retournant les boulettes à mi-cuisson.

8. Pendant ce temps, récupérer un peu de bouillon de cuisson que vous aviez mis de côté et mélanger dans une casserole avec le lait de coco, un peu de citron vert, de la coriandre, du sel et du poivre. Sur feu vif d’abord puis feu doux pour que le mélange réduise un peu.

Vous pouvez utiliser le reste du citron vert pour décorer. 

Burger végétarien

On m’avait pas mal conseillée cette recette de burger végétarien mais au départ je n’était pas vraiment chaude. Au restaurant, je suis toujours déçue par la version sans viande de cet incontournable de la junk food. Mais le weekend dernier il ne faisait pas beau et donc pas de barbecue alors je me suis finalement lancée.

Et bien c’était vraiment délicieux! La recette est un peu longue mais je n’ai pas du tout regretté. Même mon copain qui voulait absolument rajouter du bœuf s’est finalement laisser tenter par la version végétarienne et il a adoré! Vraiment, le steak de betterave c’est ce qui fait tout l’intérêt de cette recette et ça se marie super bien avec l’avocat alors même si vous êtes un indécrottable carnivore, essayez je vous assure que vous ne serez pas déçu 😉

Je me suis basée sur la recette de ce site mais je vais y apporter des indications supplémentaires qui vous seront ainsi que des petites idées supplémentaires.

Ingrédients

Pour 6 petits pains à burger : 

  • 7 g de levure de boulanger sèche
  • 50 ml d’eau
  • 80 ml de lait tiède
  • 300 g de farine blanche
  • 1 œuf entier pour la pâte + 1 œuf pour la dorure
  • 45 g de sucre
  • 100 g  de beurre ramolli
  • 1 cuillère à café de sel
  • Graines de pavot ou sésame ou courges
Pour les steaks de betterave
 
  •  3 petites betteraves cuites
  • 90 g de quinoa cru (si vous pouvez le cuire à l’avance pour le laisser sécher un peu c’est parfait)
  • 100 g  de fêta émiettée
  • 1/2 oignon émincé très finement
  • 3-4 cuillères à soupe de flocons d’avoine ou de chapelure
  • 1 cuillère à soupe d’huile d’olive
  • 1 œuf
  • 1 gousse d’ail émincée finement
  • 2 cuillères à café de jus de citron
  • Sel, poivre
Pour le dip à l’avocat : 
 
  •  2 avocats
  • 3 cuillères à soupe de jus de citron
  • 1 peu d’ail en poudre
  • Un peu d’épices (piment d’Espelette ou chili)
  • Sel, poivre
Quelques feuilles de salade, de basilic également pour la garniture et des tranches de cheddar. 
Nous avons accompagné nos burger de frites de patates douces faites à la friteuse et c’était vraiment trop bon. Vu que les burgers sont petits et ne sont pas trop bourratifs, ça se mariait très bien!

Instructions

Pour les pains à burger briochés : 

Vous pouvez les faire à l’avance et les laisser de côté. Cela m’a donné 6 pains à burger mais attention ils étaient petits donc cela dépend de votre appétit ou de l’appétit de vos convives. Dans le doute, n’hésitez pas à en faire plus car vous pouvez les congeler si vous en avez trop!

1. Dans la cuve de votre robot (ou d’un saladier si vous faites la pâte à la main), dissoudre la levure dans l’eau et le lait tiède. Laisser reposer 5 minutes.

2. Ajouter tous les autres ingrédients sauf le sel. Mélanger pendant 2 minutes environ. Ajouter le sel et poursuivre le pétrissage jusqu’à ce que la pâte devienne douce et élastique (ajouter farine ou liquide si nécessaire).

3. Couvrir d’un torchon et laisser lever environ 2h (votre pâte doit doubler de volume).

4. Diviser la pâte en 6 portions égales. Étaler les avec la paume de la main puis ramener le bord vers le centre en pliant le rond en deux et en répétant l’opération plusieurs fois pour former un petit pochon (voir la technique dans ma vidéo IGTV). Enfin rouler les pour qu’elles soient homogènes. Les mettre sur une plaque recouverte de papier sulfurisé à bonne distance. Couvrir et laisser lever encore 1h. 

5. Badigeonner les pains avec votre œuf battu mélangé à un tout petit peu de lait. Parsemer vos graines dessus et enfourner à 190° pendant 15-20 minutes. Laisser refroidir. 

Pour les steaks de betterave : 

Cette partie a été un peu galère car entre les betteraves et le quinoa fraîchement cuit, j’ai eu trop d’eau dans mon mélange et ça ne tenait pas bien à la cuisson. Voici donc quelques pistes d’amélioration auxquelles j’ai pensé pour rendre cela plus pratique.

  1. Faire cuire le quinoa comme indiqué sur le paquet (si possible la veille pour qu’il soit sec).
  2. Râper vos betteraves et les réserver de côté dans une passoire pour qu’elles perdent leur eau.
  3. Tout mettre dans un saladier et ajouter les autres ingrédients.
  4. Façonner vos steaks à la main en pressant pour libérer le jus et essayer de bien les faire tenir ensemble pour qu’ils soient le plus compact possible.
  5. Les placer sur une plaque de four recouverte de papier sulfurisé et placer au frais en attendant la cuisson.

Pour le dip d’avocat : 

Écraser les avocats et ajouter le jus de citron, l’ail, les épices, sel et poivre.

Le montage :

  1. Enfourner les steaks de betteraves à 180° pendant 15 minutes. Puis les retourner et poursuivre la cuisson pour 15 minutes supplémentaires.
  2. Quelques minutes avant la fin, trancher vos pains à burger en deux et y déposer une tranche de cheddar sur la partie du bas. Les passer au four pour que le formage fonde.
  3. Déposer un steak sur le fromage, puis le dip d’avocat, un peu de salade, le basilic et refermer le burger.

La recette est dispo en IGTV sur mon compte Instagram ! 😊

Tarte rustique tomate, aubergine, chèvre

Depuis quelques temps, c’est la grande mode des tartes rustiques et je dois dire que je suis fan. Même si j’adore cuisiner, il y a des étapes que je n’aime pas faire et beurrer les moules en fait parti. Du coup ce qui est bien avec cette recette, c’est qu’il n’y a pas de moule. J’aime assez le principe de pouvoir faire une tarte de la taille que l’on veut, de la forme que l’on veut, avec ce petit côté old school qui fait tout son charme. Voici donc une première variante pour vous avec tomates et aubergines. Je sais que ce n’est pas encore de saison mais les légumes viennent de France (c’est déjà ça) et j’avoue que je me console du confinement qui n’en finit plus en débordant un peu sur mes principes…

En tout cas cette tarte est délicieuse, riche en légumes et légère car pas de beurre, pas d’œufs ni de lait. Du coup on est aussi sur du végan si vous trouvez le courage de ne pas mettre de chèvre dessus 😅 

Ingrédients

Pour le fond de tarte : 

  • 400g de tomates cerises ou petites tomates grappe
  • 1 petite brique de coulis de tomate
  • 1 oignon
  • 2 gousses d’ail
  • Huile d’olive
  • Sel, poivre

Pour la pâte rustique : 

  •  250g de farine complète
  • 80g de farine de petit épeautre
  • 100ml d’huile d’olive
  • 120ml d’eau
  • Sel
  • Optionnel : origan et sésame

Vous pouvez bien sûr choisir d’autres farines mais évitez la farine blanche qui ne va pas avec le côté rustique. Je vous conseil de mettre les liquides au fur et à mesure pour voir comment votre pâte évolue car les quantités peuvent être différentes selon le type de farine que vous utiliserez. Rééquilibrez les doses si besoin.Pour la garniture :

Pour la garniture : 

  • 1 aubergine
  • 1 grosse tomate côtelée rouge
  • 1 grosse tomate côtelée jaune
  • 2 tomates green zebra
  • 1 bûche de chèvre
  • Basilic
  • Sel, poivre
Vous pouvez choisir des tomates cœur de bœuf aussi.

Préparation

Pour le fond de tarte:

1. Émincer l’oignon et l’ail et les faire rissoler à feu vif dans une poêle quelques minutes avec de l’huile d’olive.

2. Couper les tomates en petits dés et les ajouter au précédent mélange avec le coulis de tomate. Remuer 2 minutes puis baisser sur feu doux.

3. Laisser réduire pendant 1 à 2h jusqu’à ce que le mélange épaississe en remuant et en surveillant que ça ne brûle pas.

4. Réserver à température ambiante. 

Pour la pâte rustique :

1. Verser les farines dans le bol de votre robot (mais cela peut tout à fait se faire à la main).

2. Faites un puits au centre et versez-y l’huile et l’eau.

3. Sel, poivre + origan et sésame (vous pouvez choisir une autre herbe et du pavot par exemple).

4. Malaxer jusqu’à ce que la pâte soit lisse. Faites une boule et placer au frigo 30 min minimum.

Pour le montage : 

1. Couper vos légumes en fines tranches.

2. Préchauffer votre four à 190°. Étaler finement la pâte sur une surface farinée. Plier en 4 pour pouvoir la mettre sur une plaque recouverte de papier sulfurisée (il faut une grande plaque).

3. Étaler votre préparation aux tomates cerises sur la pâte. Disposer les tranches d’aubergines et de tomates à votre convenance. Saler, poivrer.

4. Faire une première cuisson durant 20 min puis sortir la tarte du four et y ajouter les tranches de chèvres bûche. Continuer la cuisson 20 min. Pour finir, disposer des feuilles de basilic sur le dessus et déguster avec une salade!

ATTENTION : votre tarte doit être plus bronzée que sur mes photos. Quand j’ai coupé la première part, elle n’était pas cuite en dessous (les tomates tirent beaucoup d’eau). J’ai dû la remettre au four mais le timing que je vous ai donné devrait être le bon. Si vous avez le même soucis : mettez votre tarte sur une grille et non sur une plaque.

Ma recette sera dispo en IGTV sur mon compte instagram si vous voulez plus de détails 😘

Brioche Challah

Le weekend dernier, je cherchais une recette de brioche un peu différente de celle que je fais d’habitude avec beurre, œufs, lait etc. On m’avait justement parlé il y a peu, de la recette de la hallah (ou Challah) qui est un pain traditionnel juif de consistance riche, proche de la brioche et qui est fait pour chabbat. Il n’y a ni beurre, ni lait et j’étais curieuse de voir le résultat 😊

Cette recette est vraiment facile à faire et même plus facile qu’une brioche au beurre. Elle a une texture différente qui permet de la manipuler facilement sans devoir fariner constamment le plan de travail. Nous l’avons mangée au petit déjeuner et c’était délicieux. La mie est dense mais beaucoup moins lourde qu’une viennoiserie traditionnelle. Elle n’est pas meilleure, c’est juste une autre manière de faire qui est très bonne aussi. 

Comme d’habitude, c’est une recette que l’on peut faire sans robot si vous n’en avez pas. Cela vous prendra juste un peu plus de temps et d’énergie (ce qui vous permettra d’en manger plus 👌).

Ingrédients

Pour la pâte:

 
  • 200 ml d’eau tiède
  • 25 g de levure fraîche (vous pouvez en trouver chez le boulanger ou au rayon frais pâtisseries de votre supermarché)
  • 500 g de farine blanche
  • 1 grand œuf ou 2 petits
  • 60 g de sucre
  • 12 g de sel
  • 40 ml d’huile végétal 

Pour la dorure : 

  •  1 œuf battu 
  •  1 à 2 cuillères à café d’eau
  • 1 pincée de sel
  • Graines de sésame ou de pavot 

1. Verser l’eau tiède dans la cuve de votre robot et ajouter la levure fraîche. Mélanger jusqu’à ce que la levure fraîche se soit dissoute dans l’eau.

2. Verser la farine puis l’œuf et mélanger au crochet à basse vitesse jusqu’à ce que les ingrédients se soient mélangés entre eux.

3. Ajouter le sucre, le sel, l’huile et continuer à mélanger pendant 3 minutes. Passer à la vitesse supérieure et mélanger pendant 4 à 5 minutes jusqu’à ce que la pâte soit lisse.

4. Fariner le bol et y laisser la pâte couverte d’un torchon ou de film alimentaire pour qu’elle monte pendant 40 minutes.

5. Dégazer la pâte (mettre un petit coup dedans avec votre poing) et la poser sur votre plan de travail.

6. Diviser votre boule de pâte en formant 4 boules de même poids (n’hésitez pas à peser les morceaux pour être sûr). Former de longs boudins de même taille en les faisant rouler sous vos mains. 

7. Rassembler les 4 brins à une extrémité les uns sur les autres et pincer pour les fixer ensemble. Tresser un natte à 4 branches (n’hésitez pas à aller voir des tutos sur YouTube si vous ne savez pas comment faire).

7. Placer votre brioche sur une plaque recouverte de papier sulfurisé et laisser lever encore 40 minutes.

8. Enfin, mettre votre Challah au four à 180° pendant 25 minutes.

La recette est dispo en IGTV sur mon compte Instagram 😉