Muffins healthy au beurre de cacahuète

En tant que fan inconditionnelle de beurre de cacahuète, je suis toujours partante pour en mettre dans mes desserts. En plus depuis quelques années, il est mis en avant pour ses apports en fibres, protéines et ses acides gras qui protègent l’organisme contres les maladies cardiovasculaires. Cependant, il reste très calorique et il ne faut pas en abuser. Voici donc une recette de muffins raisonnablement gourmands que vous pouvez manger avant le sport par exemple 😊

Je vous conseille également de ne pas acheter n’importe quel beurre de cacahuète. Il faut faire attention au sel qu’il contient etc Celui de la marque Jean Hervé est top, vous pouvez le trouver à la Biocoop ou chez Satoriz. 

Ingrédients

Pour 12 muffins : 

  • 100 g de flocons d’avoine
  • 12 g de levure chimique
  • 200 ml de lait demi-écrémé
  • 2 œufs
  • 80 g de beurre de cacahuète
  • Une cuillère à soupe de sucre de coco (peut être remplacé par du faux sucre si vous le souhaitez mais le sucre de coco est meilleur pour la santé et donne un côté caramélisé).

Préparation

Tout simplement : mélanger tous les ingrédients ensemble et verser la pâte dans des moules à muffins (si besoin, les graisser avec un peu d’huile de coco fondue).

Enfourner pendant environ 20 min à 190°.

Cake au citron vert

Cette recette de cake est vraiment terrible. Je l’ai trouvé sur ce blog et j’ai juste réduit le sucre de moitié (il y avait 200g à la base mais je trouve que c’est beaucoup trop). J’adore déjà celui au citron jaune mais le citron vert apporte une touche d’originalité qui change un peu et ça fonctionne hyper bien! Le secret c’est de bien imbiber le gâteau avec le sirop quand il est encore chaud et de répéter l’opération plusieurs fois pour qu’il ne soit pas sec. Ca va donner un côté moelleux et encore plus gourmand.

Ingrédients

Pour un petit cake : 

  • 200 g de farine
  • 1/2 cuillère à café de levure chimique
  • 3 citrons verts bios
  • 100 g de sucre
  • 3 œufs
  • 100 g de crème liquide
  • 1 cuillère à café de rhum à pâtisserie
  • 1 pincée de sel
  • 70 g de beurre
Pour le sirop : 
 
  • 100 g d’eau
  • 50 g de sucre
  • 3 cuillères à soupe de jus de citron vert

Préparation

  1. Râper le zeste des citrons verts et les mélanger avec le sucre. Laisser le tout reposer 10 minutes.
  2. Faire fondre le beurre et le mélanger aux œufs en fouettant bien pour les blanchir.
  3. Puis ajouter la crème, le rhum, le sel et bien mélanger.
  4. Incorporer la farine et la levure à verser en 3 fois dans la préparation.
    Terminer par le beurre fondu.
  5. Verser la préparation dans un moule à cake beurré et enfourner pendant environ 1 heure à 160°C (vérifier la cuisson en plantant la pointe d’un couteau : si le cake est cuit, elle doit ressortir sèche).
  6. Pendant ce temps, préparer le sirop :
    Porter à ébullition le sucre et l’eau juste pour faire fondre le sucre. Laisser refroidir puis ajouter le jus de citron vert.
    Démouler le cake sur une grille et verser délicatement le sirop sur le cake en plusieurs fois (mettre quelque chose sous la grille pour récupérer le surplus de sirop et pouvoir répéter l’opération plusieurs fois.

Laisser refroidir avant de servir.

Tarte aux quetsches

Encore une recette de tarte et celle-ci n’est pas des moindres : voici la tarte aux quetsches. Elle se fait beaucoup en Alsace et ailleurs en France on parle plutôt de prunes noires.

J’adore cette tarte pour le côté à la fois sucré et acidulé de ce fruit. En faisant ma recette, je me suis trompée dans les ingrédients de la pâte et j’y ai ajouté la poudre d’amande alors qu’il fallait la mettre sur le fond de tarte. Du coup ça lui a donné un côté biscuit qui était délicieux! Si vous voulez avoir un résultat plus classique, vous n’êtes pas obligés de le faire.

Ingrédients

  • 250 g de farine
  • 180 g de beurre
  • 100 g de sucre en poudre
  • 50 g de poudre d’amande
  • 1 œuf
  • Le zeste d’un citron

 

  • A peu près 30 quetsches
  • Un peu de poudre d’amande
  • 1 cuillère à soupe de cassonade

Préparation

Dans un bol mélanger tous les ingrédients de la pâte à tarte et malaxer jusqu’à obtenir un boule. La mettre au frigo pour 30 minutes.

Couper les quetsches en deux et enlever le noyau.

Étaler la pâte sur un plan de travail fariné. Il est possible que ce soit un peu difficile car la pâte est friable comme une pâte sablée. Dans ce cas-là, vous pouvez étaler autant que possible, transvaser dans un moule à tarte beurré et le tapisser à la main en appuyant dessus.

Préchauffer le four à 200°.

Piquer le fond de tarte avec une fourchette et saupoudrer de poudre d’amande. Disposer joliment les quetsches et terminer par la cassonade sur le dessus. Enfourner pour 30 minutes.

Tartelettes pêches, citron vert et romarin

Je n’avais jamais fait de tarte aux pêches auparavant et cette année j’ai eu envie d’essayer. En faisant mes recherches sur internet, j’ai vu apparaître plusieurs fois la version de Yotam Ottolenghi qui est apparemment un chef anglo-israélien renommé. Et on comprend pourquoi quand on goûte à ces petites merveilles! Des pêches avec du citron vert et du romarin, ça marche vraiment bien. Normalement, on utilise une pâte feuilletée mais je ne suis pas très fan alors j’ai fait une pâte sucrée vegan à la place pour voir ce que cela pouvait donner. Et bien c’était vraiment délicieux, très intéressant en bouche, ça ajoute un côté caramélisé avec le sucre de coco!

Mais bien sûr vous pouvez aussi utiliser une pâte feuilletée achetée où si vous avez le courage, la faire vous-même  😉

Ingrédients

Pour 9-10 tartelettes:

La pâte à tarte :

  • 150 g de farine d’épeautre
  • 50 g d’amandes en poudre
  • 50 g de sucre de coco
  • 1/4 de cuillère à café de levure chimique
  • 30 g de purée d’amandes
  • 1 cuillère à soupe d’huile de coco
  • 6 cuillères à soupe de lait d’amandes non sucré
La garniture : 
 
  • 500 g de pêches blanches (j’avais des nectarines blanches à utiliser je les ais donc ajoutées à la recette)
  • 60 g de sucre en poudre
  • 2 citrons verts
  • du romarin frais
  • 1 cuillère à café de maïzena

Préparation

  1.  Préparer la pâte à tarte en mélangeant tous les ingrédients ensemble et mettre la boule au réfrigérateur durant la préparation de la garniture.
  2. Découper les pêches et les nectarines en fines tranches.
  3. Avec un économe, peler les citrons verts de manière à obtenir 7 bandes d’écorce.
  4. Dans un grand bol, mettre 60 g de sucre et le jus d’un citron vert. Mélanger et ajouter les bandes d’écorce de citron vert, les tranches de pêches et nectarines et quelques branches de romarin. Filmer et laisser reposer 1 à 2h.
  5. Graisser les moules à tartelette avec un peu d’huile de coco. Piquer les fonds à la fourchette et les tapisser d’un peu de semoule de couscous fine (très absorbant) où de poudre d’amande (un peu moins absorbant).
  6. Préchauffer votre four à 180°. Égoutter les tranches de pêches et bien récupérer le jus. Les disposer dans les tartelettes de la manière de votre choix. Enfourner pour 20 min.
  7. Pendant ce temps : faire bouillir le jus des pêches que vous avez récupéré avant avec la maïzena jusqu’à obtenir un liquide nappant et brillant. Le mettre sur les tartes au pinceau suite aux 20 premières minutes de cuisson. Parsemer d’un peu de romarin.
  8.  Enfourner à nouveau pour 25 minutes plus ou moins. Vérifier de temps en temps pour obtenir des tartelettes bien dorées.
  9. Pour finir, attendre que les tartes refroidissent et zester un citron vert sur le dessus pour la touche finale!

Scones myrtilles citron

Quand j’étais à New-York (ça s’la pète ouai), on est allé dans un restaurant qui proposait des scones aux myrtilles pour le petit déjeuner. J’ai voulu en commander mais ils n’en avaient plus et je n’ai donc pas pu en goûter. Frustration immense pour la gourmande que je suis mais qu’à cela ne tienne, j’ai fait les miens cette semaine 😜

Je ne pourrais donc pas vous dire si ils sont comme aux Etats-Unis mais en tout cas ils étaient vraiment bons et je vous les recommande! Pour le petit-déjeuner ou le goûter ou quand vous en avez envie 😉 J’ai trouvé la recette sur le blog de sandrakavital, j’ai juste remplacée la crème entière par de la crème légère parce que je n’avais que ça et ça a très bien fonctionné aussi. Ils ne sont pas très sucrés mais j’ai trouvé ça bien, vous pouvez toutefois rajouter un peu de sucre si c’est plus à votre goût.

Ingrédients

Pour 8 à 12 scones :

  • 280 g de farine
  • 70 g de sucre
  • 1/2 cc de sel fin
  • 1 sachet de levure chimique
  • le zeste d’un citron
  • 110 g de beurre froid
  • 1 œuf
  • 120 g de crème légère liquide
  • 150 g de myrtilles fraîches
  • Un peu de crème légère et de cassonade pour la dorure

Préparation

  1. Préchauffer le four à 200°.
  2. Mélanger la farine avec le sucre, le sel, la levure chimique et le zeste de citron.
  3. Découper votre beurre très froid en tout petits morceaux et l’ajouter au précédent mélange en sablant un peu dans vos mains.
  4. Creuser un puits, y verser l’œuf et l’incorporer rapidement pour humidifier la farine puis verser la crème en filet en la mélangeant au fur et à mesure. Malaxer jusqu’à obtenir une pâte épaisse et grumeleuse.
  5. Mettre la pâte sur un plan de travail légèrement fariné. Aplatir la boule de façon à former un carré assez large. Parsemer les myrtilles sur toute la surface en les enfonçant légèrement puis rouler la pâte comme pour faire un gâteau roulé.
  6. Couper le rouleau en 2, façonner grossièrement chacun des morceaux en boule et les écraser délicatement en disque de 2 cm d’épaisseur environ.
  7. Découper chaque disque en 4 ou 6 triangles à l’aide d’un couteau et les déposer au fur et à mesure sur la plaque de cuisson en les espaçant suffisamment.
  8. Badigeonner la surface des scones avec un peu de crème et saupoudrer avec de la cassonade.
  9. Enfourner et cuire environ 15 à 20 min (selon taille) ou jusqu’à ce que les scones aient une belle couleur dorée. Refroidir sur une grille.

Cake marbré d’Andrée

Ce cake c’est l’un des essentiels de ma cuisine : je le fais quand je dois apporter quelque chose en soirée ou lorsque je dois faire un pot, participer à un buffet etc. Parce que ce classique plaît à tous les coups, aux petits comme aux grands, il est pratique à transporter et vous pouvez même le congeler pour le faire à l’avance. Quand je suis invitée et que je ne connaît pas forcément les goûts de tout le monde, je n’aime pas me lancer dans des desserts trop compliqués ou originaux parce que vous avez de fortes chances pour que tout le monde se jette sur les gâteaux les plus simples et laisse votre chef d’oeuvre de côté 😅

Et si vous voulez une raison supplémentaire d’adorer ce cake, il est bien sûr issu du cahier de recettes de ma mamie d’amour 😍

Ingrédients

A chaque fois vous avez d’abord la mesure pour un moule à cake classique et l’autre est pour un grand moule :

  • 190 g où 250 g de beurre fondu
  • 150 g où 200 g de sucre
  • 1 où 2 paquets de sucre vanillée
  • 3 où 4 œufs
  • 1 où 2 petits verres (shooter) de kirsch ou de rhum (ha ben oui la grand-mère elle avait la main lourde mais je vous jure qu’on ne le sens pas beaucoup au final 😉
  • 1 où 2 pincées de sel
  • 380 où 500 g de farine
  • 1 où 2 paquets de levure chimique
  •  100 ml où 125 ml de lait
  • 5 où 7 barres de chocolat dessert poulain
  • 2-3 cuillères à soupe de lait (à mélanger dans le chocolat fondu)

Préparation

  1. Préchauffer votre four à 150°.
  2. Faire fondre le beurre puis le verser dans un grand bol. Ajouter le sucre, sucre vanillé, un œuf après l’autre et enfin le kirsch ou le rhum.
  3. Ajouter la farine mélangée à la levure chimique.
  4. Verser enfin le lait et mélanger jusqu’à ce que la pâte se détache lourdement de la cuillère.
  5. Graisser le moule à cake et chemiser avec du papier sulfurisé.
  6. Faire fondre le chocolat à la casserole en surveillant bien ou au bain marie. Prélever 1/3 de la pâte nature et y ajouter le chocolat fondu. Puis, verser un 1/3 de la pâte nature restante dans le moule, poursuivre par une couche de celle au chocolat et terminer par une dernière couche de pâte nature.
  7. Faire une spirale avec une fourchette dans le cake si vous voulez que les couches soient d’avantage mélangées entre elles.
Cuire environ 1h : plonger une lame de couteau pointue au cœur de votre cake pour voir si elle ressort sèche et donc si votre biscuit est cuit. 

Number cake coeur

Le weekend dernier j’étais en charge du dessert pour un anniversaire et j’ai eu envie de me lancer dans un number cake. Un gâteau qui représente une lettre ou un chiffre et vu que c’était mon premier j’ai choisi de faire simplement un cœur histoire de me faire la main 😉

Pression au max parce que c’est un dessert qui doit être beau et si vous vous loupez sur le montage, c’est la cata. Du coup toute la semaine j’ai fait une véritable étude scientifique pour évaluer les combinaisons possibles et réussir à faire quelque chose de bon, de beau et de techniquement pas trop prise de tête. Au final j’ai mélangé plusieurs recettes pour obtenir le résultat souhaité. J’ai choisi de faire un biscuit type biscuit sablé pour un côté un peu croquant, une crème montée à la vanille en première couche et une chantilly au mascarpone en seconde couche. J’ai fait les meringues et les roses en pâte à sucre. Certains mettent des macarons mais je trouve que ça charge trop le tout en sucre donc j’ai préféré des fruits.

J’ai été étonnée de lire sur plusieurs blog que c’était une recette facile 😳 Même si ce n’est pas non plus ce qu’il y a de plus compliqué, c’est quand même un gâteau qui demande du temps et beaucoup de soin et je ne le qualifierais pas du tout de « facile ».

Ingrédients

Pour les meringues :

  • 2 blancs d’œufs
  • 125 g de sucre
  • Colorant rouge

Biscuits cœur :

  • 300 g de farine
  • 75 g de poudre d’amande
  • 100 g de sucre glace
  • 1 œuf
  • 200 g de beurre pommade
  • 2 pincées de fleur de sel

Crème montée à la vanille :

  • 500 ml de lait
  • une gousse de vanille
  • 100 g de jaunes d’œufs
  • 120 g sucre
  • 50 g maïzena
  • 50 g de beurre
  • 1 sachet de gélifiant d’agar-agar
Crème chantilly au mascarpone :
 
  • 360 ml de crème liquide
  • 240 g de mascarpone
  • 40 g de sucre glace
Pâte à sucre rouge et des fruits pour la décoration.

Préparation

Si possible c’est bien de préparer les meringues la veille pour qu’elles aient le temps de sécher un peu. Vous pouvez même préparer les crèmes la veille et les conserver au frigo.

Les meringues : 

Monter les blancs en neige en y mettant préalablement une pincée de sel. Verser le sucre petit à petit. Former des petits tas à l’aide d’une poche à douille sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Cuire entre 30 min et 1h à 120° puis les retirer immédiatement de la plaque et les laisser refroidir.

Le biscuit cœur : 

Mélanger le beurre pommade avec le sucre glace (il faut laisser votre beurre hors du frigo quelques temps pour qu’il ramollisse).

Ajouter ensuite l’œuf, les amandes en poudre, le sel et la farine et mélanger jusqu’à ce que la pâte soit homogène. Diviser en deux et mettre les deux boules au frais une heure minimum.

Sortir les deux boules de pâte et les étaler entre deux feuilles de papier sulfurisé sur une épaisseur de 3 mm. Préparer un patron et le poser sur la pâte étalée. Découper la forme à l’aide d’un couteau. Piquer vos biscuits avec une fourchette pour éviter qu’ils ne gonflent à la cuisson. Cuire à 170° pendant 15-20 min, jusqu’à ce qu’ils soient un peu bronzés mais pas trop non plus.

Les laisser refroidir jusqu’au montage.

Crème montée à la vanille : 

Faire bouillir le lait avec la gousse de vanille fendue et grattée puis la retirer. Fouettez à part les jaunes d’œufs avec le sucre. Ajoutez la maïzena et bien mélanger. Verser le lait bouillant sur ce mélange tout en mélangeant. Remettre sur feux doux et mélanger jusqu’à épaississement. 

Ajouter le sachet de gélifiant préalablement dilué dans un peu d’eau.

Bien mélanger et ajoutez le beurre tout en continuant à fouetter jusqu’a avoir une crème bien lisse.

Filmer au contact et laisser refroidir. Mettre ensuite dans une poche à douille et réserver au frais.

Crème chantilly au mascarpone : 

Monter la crème en chantilly et ajouter le sucre glace et la crème mascarpone. Mettre également dans une poche à douille et réserver au frais.

Les roses en pâte à sucre : 

J’ai suivi un tuto sur YouTube et franchement ce n’est pas très compliqué 😉

Le montage : 

Déposer délicatement un premier biscuit sur une surface plate. Ajouter la couche de crème pâtissière en petits tas à l’aide de la poche à douille. Mettre le second biscuit par dessus et terminer par la couche de crème chantilly mascarpone. Puis, décorer à votre convenance avec les fruits meringues et roses. Essayer de mettre assez de fruits pour ajouter un peu de fraîcheur à l’assemblage. 

Vous pouvez faire tout le montage avant le repas et bien conserver au frais pour être tranquille mais il faut que vos garnitures se tiennent assez pour cela sinon votre gâteau s’effondrera.

C’est un peu de préparation mais l’effet « whouaou » est garantit 😄

Crêpes aux cerises – Kersche Kiechle

Bon, j’ai l’impression que ça fait déjà plusieurs fois que je vous dis « voici l’une de mes recettes préférées », je pense que je suis juste une irrécupérable gourmande 😅

En tout cas, voici encore une recette de famille qui vient d’Alsace et que j’adore : les crêpes aux cerises que l’on appelle les Kersche Kiechle. Au final cela ne ressemble pas du tout aux crêpes classiques, c’est plus entre le pancake et la gaufre. Quoi qu’il en soit c’est vraiment une tuerie et c’est très simple à réaliser 😊

Ingrédients

Pour une quinzaine de crêpes :

  • 600 g de farine
  • 6 œufs
  • 160 g de sucre
  • 2 paquets de sucre vanillé
  •  360 ml de lait
  • 1 sachet de levure chimique
  • 6 poignées de cerises bien mûres

Préparation

Rien de plus simple : mélanger tous les ingrédients ensemble comme pour une pâte à crêpes.

Ajouter les cerises.

Faire cuire dans une poêle à crêpe ou une poêle classique si vous n’en avez pas. Pour cela, déposer une grosse louche de pâte en essayant de faire quelque chose de rond. Laisser cuire à feu moyen et retourner pour continuer la cuisson mais pas trop longtemps. Ce qui est délicieux, c’est quand les crêpes ne sont pas totalement cuites et qu’il reste un peu de pâte crue à l’intérieur.

Vous pouvez soit les faire minute, soit les réchauffer au four quelques minutes avant de les déguster.

Tarte aux fraises revisitée

Voici une recette que j’ai trouvé sur le blog de Plus une miette dans l’assiette. Elle est notamment l’auteur d’un super livre qui a pour sujet les tartes rustiques je vous le conseil.

C’est un dessert frais et pas trop sucré ce qui est parfait en fin de repas. Toutefois (et malgré ce qui est indiqué sur le blog) sa réalisation est un peu fastidieuse et il ne vaut donc mieux pas être débutant pour le faire. Le montage est à faire à la dernière minute ce qu’il faut également prendre en compte. Même si j’aime le fait que cette tarte sorte complètement des sentiers battus et de la recette classique que j’ai pu vous proposer, ce que je peux éventuellement vous conseiller c’est de proposer ce dessert sous forme de vérines. Ce sera beaucoup plus simple, vous pourrez les préparer à l’avance en les conservant au frigo et ce sera tout aussi délicieux 😉

Ingrédients

Pour une tarte de 26-28 cm de diamètre: 

Pour le fond de tarte : 
• 300 g de flocons d’avoine
• 100 g de poudre d’amande
• 40 g de graines de sésame
• 2 c. à café de cannelle 
• 160 g de beurre
• 6 c. à soupe de sirop d’érable

Pour la garniture : 
• 800 g de fraises + quelques unes pour la décoration
• 50 ml d’eau
• 40 g de sucre
• 4 c. à soupe rase de maïzena 
• 20 cl de crème liquide
• 400 g de mascarpone
• 4 cuillères à soupe de sucre glace
• Une cuillère à café d’extrait de vanille

Préparation

Le fond de tarte:

  1. Dans une poêle, toaster les flocons d’avoine à feu vif en remuant et surveillant bien pour qu’ils ne brûlent pas. Puis les mixer : il ne faut pas que cela devienne une poudre mais que ce soit bien mixé quand même. 
  2. Mettre ça dans un grand bol et ajouter la poudre d’amande, les graines de sésame et la cannelle.
  3. Faire fondre le beurre et le verser dans votre bol avec le sirop d’érable. Bien mélanger avec une cuillère en bois.
  4. Sur un papier sulfurisé, déposer votre cercle à tarte (si vous n’en avez pas, je vous conseille d’utiliser plutôt un moule à manquer beurré comme quand on fait le fond de tarte du cheesecake). Mettre le contenu de votre bol dans le cercle et à l’aide de vos mains ou d’une spatule à pâtisserie, tasser le mélange pour former le fond de tarte. Le but est de réussir à former un rebord mais si vous n’y parvenez pas, ça marchera quand même. Placer au frais minimum 1h.
La garniture : 
 
  1. Mixer 180 g de fraises.
  2. Dans une casserole, verser l’eau, le sucre et la maïzena. Mélanger et ajouter les fraises mixées. Porter à ébullition (attention avec le sucre ça peut vite brûler), retirer du feu et laisser refroidire.
  3. Couper 440g de fraises en petits dés et les mettre dans la préparation précédente.
La crème au mascarpone : 
 
  1.  Battre la crème liquide en chantilly.
  2. Ajouter la vanille, le mascarpone et le sucre en continuant de battre. Conserver au frais jusqu’à utilisation.
Le dressage : 
 
  1. Démouler le fond de tarte sur une grande assiette plate.
  2. Déposer la préparation aux fraises dessus.
  3. Mettre la chantilly dans une poche à douille pour faire une belle décoration. Mais vous pouvez aussi l’étaler à la cuillère. Parsemer des fraises restantes coupées en tranches. 

Tarte croustillante aux pommes

La tarte aux pommes c’est le classique de nos repas de famille. Celle que l’on fait le dimanche et qui plaît à coup sur. Ce que j’aime avec cette recette, c’est qu’il en existe une multitude de versions : de la tarte rustique à la tarte streusel en passant par l’Apple pie anglaise. Pour celle-ci je me suis inspirée d’une recette trouvée sur un blog américain que j’aime beaucoup : ici

Je vous invite à investir dans un set de « cup » qui vous servirons à utiliser les mesures américaines c’est vraiment pratique pour ne pas avoir à se farcir le casse-tête des conversions de mesures. Ils utilisent aussi des plats à tarte qui sont plus hauts que les nôtres mais n’en ayant pas encore achetés, j’ai utilisé un plat classique et ça fonctionne aussi bien sûr.

Ingrédients

Pour la garniture :

  • 6 à 8 pommes (selon leur taille et la hauteur de tarte que vous souhaitez obtenir)
  • 1 cuillère à café d’extrait de vanille
  • 35 g de farine
  • 20 g de sucre semoule
  • 35 g de sucre brun
  • 1 cuillère à café de cannelle
  • 1 pincée de muscade
  • 3 pincées de sel
  • Le jus d’un citron + zeste

Pour la pâte à tarte :

  •  315 g  de farine
  • 13 g  de sucre semoule
  • 1 pincée de sel
  • 226 g de beurre froid
  • Un peu d’eau froide
Un peu de lait et de sucre roux pour le décor.

Préparation

Pour la garniture aux pommes : 

  1. Peler et couper vos pommes en fins morceaux. Les mettre dans un grand bol et ajouter tous les autres ingrédients. Mélanger, couvrir et placer au frigo. Vous n’êtes pas obligé de mettre le citron et le zeste si vous n’aimez pas ça mais je trouve que ça donne un goût vraiment particulier et original à la tarte.

Pour la pâte à tarte :

  1. Mélanger les ingrédients secs : farine, sucres et sel.
  2. Couper le beurre : bien utiliser du beurre froid, tout droit sorti de votre frigo. Vous pouvez même le mettre au congélateur quelques minutes pour le rendre plus froid encore. Trancher le beurre en cubes et l’ajouter au mélange précédent. Mélanger un peu sans complètement écraser le beurre.
  3. Ajouter de l’eau glacée : mélanger jusqu’à ce que les morceaux commencent à tenir ensemble.
  4. Diviser la pâte en deux morceaux, légèrement plus gros que l’autre (ce sera celui que vous utiliserez pour faire les quadrillages du dessus. Laisser cette même part au frigo pendant que vous travaillez avec l’autre.
  5. Sur une surface farinée, étaler votre pâte à l’aide d’un rouleau à pâtisserie puis la mettre dans un moule à tarte en essayant de garder les bords hauts.
  6. Piquer le font de tarte avec une fourchette et y verser les pommes.
  7. Étaler la seconde boule de pâte et couper des lamelles pour faire votre montage. J’ai fait le quadrillage un peu à ma sauce mais vous pouvez trouver une version plus précise ici.

Badigeonner votre tarte de lait et saupoudrer de sucre roux. Cuire à 200° pendant 20 minutes puis à 170° pour 40 à 50 minutes supplémentaires. Bien vérifier la cuisson et si votre tarte devient trop bronzée, couvrir en cours de cuisson avec de l’aluminium. C’est une tarte qu’il est conseillé de déguster le lendemain mais je l’ai faite pour le jour-même et c’était délicieux aussi. Tiède ou froide à votre guise, avec une boule de glace à la vanille pourquoi pas 😉