Tarte aux quetsches

Encore une recette de tarte et celle-ci n’est pas des moindres : voici la tarte aux quetsches. Elle se fait beaucoup en Alsace et ailleurs en France on parle plutôt de prunes noires.

J’adore cette tarte pour le côté à la fois sucré et acidulé de ce fruit. En faisant ma recette, je me suis trompée dans les ingrédients de la pâte et j’y ai ajouté la poudre d’amande alors qu’il fallait la mettre sur le fond de tarte. Du coup ça lui a donné un côté biscuit qui était délicieux! Si vous voulez avoir un résultat plus classique, vous n’êtes pas obligés de le faire.

Ingrédients

  • 250 g de farine
  • 180 g de beurre
  • 100 g de sucre en poudre
  • 50 g de poudre d’amande
  • 1 œuf
  • Le zeste d’un citron

 

  • A peu près 30 quetsches
  • Un peu de poudre d’amande
  • 1 cuillère à soupe de cassonade

Préparation

Dans un bol mélanger tous les ingrédients de la pâte à tarte et malaxer jusqu’à obtenir un boule. La mettre au frigo pour 30 minutes.

Couper les quetsches en deux et enlever le noyau.

Étaler la pâte sur un plan de travail fariné. Il est possible que ce soit un peu difficile car la pâte est friable comme une pâte sablée. Dans ce cas-là, vous pouvez étaler autant que possible, transvaser dans un moule à tarte beurré et le tapisser à la main en appuyant dessus.

Préchauffer le four à 200°.

Piquer le fond de tarte avec une fourchette et saupoudrer de poudre d’amande. Disposer joliment les quetsches et terminer par la cassonade sur le dessus. Enfourner pour 30 minutes.

Tarte aux blettes multicolores

Bon, vous allez vous en rendre compte par vous-même mais ces temps-ci, je suis sur ma période tartes 😅 Je n’avais pas vraiment remarqué mais j’en fais beaucoup en ce moment. En fait, je trouve ça super pratique et les possibilités sont si nombreuses que je n’ai pas l’impression de manger tout le temps la même chose, au contraire.

Par exemple avec cette recette, on est sur une tarte tiède avec un fond de tarte qui est cuit d’abord puis on dépose dessus les garnitures. C’est vraiment bon et assez light en plus 😉

Ingrédients

Pour une petite tarte de 4 à 6 parts (doubler les quantités pour un grand plat à tarte)

  • 150 g de farine complète
  • 75 g de beurre demi-sel
  • 1 cuillère à café de graines de sésame
  • 1 cuillère à café de graines de chia
  • 1/2 cuillère à café de sel
  •  

Pour la garniture : 

  • 1 bouquet de blettes jaunes
  • 1 bouquet de blettes rouges
  • 2 oignons rouges
  • Basilic
  • Ciboulette
  • 250 g de ricotta
  • Graines de courge
  • Pignons de pins
  • Huile d’olive
  • Sel, poivre

Préparation

Préchauffer le four à 180°.

Dans un grand bol, mettre tous les ingrédients pour la préparation de la pâte. Ajouter 5 cl d’eau et pétrir jusqu’à ce que le beurre soit bien incorporé. Former une boule et placer quelques temps au frais.

Émincer les oignons, couper les blettes en tronçons (feuilles + tiges). Faire revenir les oignons et le feuilles de blette dans une casserole et les tiges dans une autre poêle avec un peu d’huile d’olive. Saler, poivrer. Ajouter la ciboulette dans l’une des deux préparation (au choix).

Mettre votre pâte dans un moule à tarte, cuire 15-20 minutes et laisser refroidir.

Mélanger la ricotta avec le basilic, sel, poivre et étaler le mélange sur le fond de tarte.

Déposer vos légumes sur la ricotta et parsemer de basilic et de pignons de pins dorés.

Servir avec une belle salade verte 😊

Tarte aux fraises revisitée

Voici une recette que j’ai trouvé sur le blog de Plus une miette dans l’assiette. Elle est notamment l’auteur d’un super livre qui a pour sujet les tartes rustiques je vous le conseil.

C’est un dessert frais et pas trop sucré ce qui est parfait en fin de repas. Toutefois (et malgré ce qui est indiqué sur le blog) sa réalisation est un peu fastidieuse et il ne vaut donc mieux pas être débutant pour le faire. Le montage est à faire à la dernière minute ce qu’il faut également prendre en compte. Même si j’aime le fait que cette tarte sorte complètement des sentiers battus et de la recette classique que j’ai pu vous proposer, ce que je peux éventuellement vous conseiller c’est de proposer ce dessert sous forme de vérines. Ce sera beaucoup plus simple, vous pourrez les préparer à l’avance en les conservant au frigo et ce sera tout aussi délicieux 😉

Ingrédients

Pour une tarte de 26-28 cm de diamètre: 

Pour le fond de tarte : 
• 300 g de flocons d’avoine
• 100 g de poudre d’amande
• 40 g de graines de sésame
• 2 c. à café de cannelle 
• 160 g de beurre
• 6 c. à soupe de sirop d’érable

Pour la garniture : 
• 800 g de fraises + quelques unes pour la décoration
• 50 ml d’eau
• 40 g de sucre
• 4 c. à soupe rase de maïzena 
• 20 cl de crème liquide
• 400 g de mascarpone
• 4 cuillères à soupe de sucre glace
• Une cuillère à café d’extrait de vanille

Préparation

Le fond de tarte:

  1. Dans une poêle, toaster les flocons d’avoine à feu vif en remuant et surveillant bien pour qu’ils ne brûlent pas. Puis les mixer : il ne faut pas que cela devienne une poudre mais que ce soit bien mixé quand même. 
  2. Mettre ça dans un grand bol et ajouter la poudre d’amande, les graines de sésame et la cannelle.
  3. Faire fondre le beurre et le verser dans votre bol avec le sirop d’érable. Bien mélanger avec une cuillère en bois.
  4. Sur un papier sulfurisé, déposer votre cercle à tarte (si vous n’en avez pas, je vous conseille d’utiliser plutôt un moule à manquer beurré comme quand on fait le fond de tarte du cheesecake). Mettre le contenu de votre bol dans le cercle et à l’aide de vos mains ou d’une spatule à pâtisserie, tasser le mélange pour former le fond de tarte. Le but est de réussir à former un rebord mais si vous n’y parvenez pas, ça marchera quand même. Placer au frais minimum 1h.
La garniture : 
 
  1. Mixer 180 g de fraises.
  2. Dans une casserole, verser l’eau, le sucre et la maïzena. Mélanger et ajouter les fraises mixées. Porter à ébullition (attention avec le sucre ça peut vite brûler), retirer du feu et laisser refroidire.
  3. Couper 440g de fraises en petits dés et les mettre dans la préparation précédente.
La crème au mascarpone : 
 
  1.  Battre la crème liquide en chantilly.
  2. Ajouter la vanille, le mascarpone et le sucre en continuant de battre. Conserver au frais jusqu’à utilisation.
Le dressage : 
 
  1. Démouler le fond de tarte sur une grande assiette plate.
  2. Déposer la préparation aux fraises dessus.
  3. Mettre la chantilly dans une poche à douille pour faire une belle décoration. Mais vous pouvez aussi l’étaler à la cuillère. Parsemer des fraises restantes coupées en tranches. 

Tarte croustillante aux pommes

La tarte aux pommes c’est le classique de nos repas de famille. Celle que l’on fait le dimanche et qui plaît à coup sur. Ce que j’aime avec cette recette, c’est qu’il en existe une multitude de versions : de la tarte rustique à la tarte streusel en passant par l’Apple pie anglaise. Pour celle-ci je me suis inspirée d’une recette trouvée sur un blog américain que j’aime beaucoup : ici

Je vous invite à investir dans un set de « cup » qui vous servirons à utiliser les mesures américaines c’est vraiment pratique pour ne pas avoir à se farcir le casse-tête des conversions de mesures. Ils utilisent aussi des plats à tarte qui sont plus hauts que les nôtres mais n’en ayant pas encore achetés, j’ai utilisé un plat classique et ça fonctionne aussi bien sûr.

Ingrédients

Pour la garniture :

  • 6 à 8 pommes (selon leur taille et la hauteur de tarte que vous souhaitez obtenir)
  • 1 cuillère à café d’extrait de vanille
  • 35 g de farine
  • 20 g de sucre semoule
  • 35 g de sucre brun
  • 1 cuillère à café de cannelle
  • 1 pincée de muscade
  • 3 pincées de sel
  • Le jus d’un citron + zeste

Pour la pâte à tarte :

  •  315 g  de farine
  • 13 g  de sucre semoule
  • 1 pincée de sel
  • 226 g de beurre froid
  • Un peu d’eau froide
Un peu de lait et de sucre roux pour le décor.

Préparation

Pour la garniture aux pommes : 

  1. Peler et couper vos pommes en fins morceaux. Les mettre dans un grand bol et ajouter tous les autres ingrédients. Mélanger, couvrir et placer au frigo. Vous n’êtes pas obligé de mettre le citron et le zeste si vous n’aimez pas ça mais je trouve que ça donne un goût vraiment particulier et original à la tarte.

Pour la pâte à tarte :

  1. Mélanger les ingrédients secs : farine, sucres et sel.
  2. Couper le beurre : bien utiliser du beurre froid, tout droit sorti de votre frigo. Vous pouvez même le mettre au congélateur quelques minutes pour le rendre plus froid encore. Trancher le beurre en cubes et l’ajouter au mélange précédent. Mélanger un peu sans complètement écraser le beurre.
  3. Ajouter de l’eau glacée : mélanger jusqu’à ce que les morceaux commencent à tenir ensemble.
  4. Diviser la pâte en deux morceaux, légèrement plus gros que l’autre (ce sera celui que vous utiliserez pour faire les quadrillages du dessus. Laisser cette même part au frigo pendant que vous travaillez avec l’autre.
  5. Sur une surface farinée, étaler votre pâte à l’aide d’un rouleau à pâtisserie puis la mettre dans un moule à tarte en essayant de garder les bords hauts.
  6. Piquer le font de tarte avec une fourchette et y verser les pommes.
  7. Étaler la seconde boule de pâte et couper des lamelles pour faire votre montage. J’ai fait le quadrillage un peu à ma sauce mais vous pouvez trouver une version plus précise ici.

Badigeonner votre tarte de lait et saupoudrer de sucre roux. Cuire à 200° pendant 20 minutes puis à 170° pour 40 à 50 minutes supplémentaires. Bien vérifier la cuisson et si votre tarte devient trop bronzée, couvrir en cours de cuisson avec de l’aluminium. C’est une tarte qu’il est conseillé de déguster le lendemain mais je l’ai faite pour le jour-même et c’était délicieux aussi. Tiède ou froide à votre guise, avec une boule de glace à la vanille pourquoi pas 😉

Tarte à la rhubarbe

Comme vous l’aurez déjà sans doute remarqué, je suis très tarte (et je ne parle pas de moi bande de petits malins)! Et c’est vrai que j’adore ça, qu’elles soient rustiques ou sophistiquées.

Voici l’une de mes tartes préférées : la tarte à la rhubarbe. Plus précisément, celle de ma tata Huguette. C’était la première fois que je la faisais parce que c’est sa spécialité et qu’elle est tellement bonne que je n’osais pas vraiment m’y attaquer. Je suis assez fière du résultat mais c’est sûr qu’il me manque encore de l’entraînement pour arriver à son niveau 😊

En faisant quelques petites recherches sur le net, j’ai vu que le fait de surplomber cette tarte de meringue est plutôt une tradition alsacienne. C’est vrai que chez nous, on aime bien surplomber les desserts ; de meringue, de glaçage, plus c’est gourmand et mieux c’est! En toute objectivité, c’est vraiment meilleur avec la meringue 😜

Pour cette recette, il faut penser au fait que les rhubarbes doivent passer une nuit au réfrigérateur. Le reste n’est pas très compliqué mais il faut du temps et ne pas se foirer sur la meringue.

La recette est dispo en IGTV sur mon compte instagram!

Ingrédients

Pour la pâte brisée : 

  • 300 g de farine
  • 150 g de beurre
  • Un peu d’eau
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 1 cuillère à café de sel

Pour la garniture : 

  • 900 g de rhubarbes coupées en petits morceaux (j’aime quand la tarte est haute mais vous pouvez en mettre moins si vous voulez)
  • 100 g de sucre blanc
  • 2 œufs + 2 jaunes (garder les blancs pour la meringue)
  • 80 g de cassonade
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 50 ml de lait
  • 200 ml de crème liquide
Pour la meringue : 
 
  • 6 blancs d’œuf
  • 150 g de sucre semoule

Préparation

La veille : 

  • Préparer les rhubarbes en coupant leurs extrémités, en les pelant et en les coupant en petits morceaux. Puis les mettre dans un saladier avec le sucre. Couvrir et laisser au frigo une nuit. Cette étape est indispensable pour que les rhubarbes lâchent leur eau.

Le jour-J : 

  • Mettre la rhubarbe à égoutter. Si vous le voulez, vous pouvez conserver le jus et en faire un sorbet ou le boire comme un jus.
  • Préparer la pâte brisée en mélangeant tous les ingrédients dans le bol de votre robot ou dans un saladier si vous la faites à la main. Doser l’eau en fonction de la consistance de votre pâte jusqu’à ce qu’elle ne soit ni trop sèche ni trop humide. Faire reposer la pâte au frigo 30 min.
  • Pendant ce temps, préparer l’appareil de votre tarte en mélangeant d’abord les œufs et la cassonade puis ajouter le sucre vanillée, le lait et la crème. Réserver au frais.
  • Beurrer un moule à tarte, étaler la pâte sur un plan de travail fariné et la mettre dedans. Piquer le font avec une fourchette et saupoudrer avec un peu de cassonade et mettre à nouveau 30 min au frais.
Je vous conseille de ne pas utiliser un cercle à pâtisserie car c’est une tarte qui doit être assez haute. Entre la garniture et la meringue, il ne s’agit pas d’une tarte fine comme celle au citron par exemple.
 
Pour la cuisson : 
 
  • Préchauffer le four à 220°.
  • Verser la rhubarbe sur votre pâte et enfourner pour 25 min de cuisson. Sortir la tarte du four et y ajouter le flan. Baisser la température à 180° et faites à nouveau cuire la tarte pendant 20 min. 
  • Pendant ce temps, monter les blanc d’œufs en neige et y ajouter progressivement le sucre. Mettre la meringue dans une poche à douille.
  • Sortir à nouveau la tarte du four et baisser le four à 90°. Recouvrir la tarte de meringue en formant des rosaces. Si vous n’avez pas de poche à douille, vous pouvez utiliser deux cuillères à soupe et former des sortes de quenelles. Il est important que la meringue ne soit pas étalée uniformément car il n’y aura pas de circulation de chaleur.
  • Enfourner la tarte pour 1h en surveillant. Il faut que la meringue colore un peu et devienne craquante. Si vous voyez que votre meringue est toujours très molle au bout d’une heure, vous pouvez continuer à la faire sécher à la même température. Si elle devient trop bronzée, coincer la porte du four en position entre-ouverte avec une cuillère en bois.
Ne soyez pas désespéré si vous n’arrivez pas à obtenir une meringue craquante sur le dessus : parfois ça ne fonctionne pas pour diverses raisons mais même molle, votre tarte sera très bonne quand même 😍 
Et voici une belle tarte digne d'une ferme auberge Alsacienne!

Tarte rustique tomate, aubergine, chèvre

Depuis quelques temps, c’est la grande mode des tartes rustiques et je dois dire que je suis fan. Même si j’adore cuisiner, il y a des étapes que je n’aime pas faire et beurrer les moules en fait parti. Du coup ce qui est bien avec cette recette, c’est qu’il n’y a pas de moule. J’aime assez le principe de pouvoir faire une tarte de la taille que l’on veut, de la forme que l’on veut, avec ce petit côté old school qui fait tout son charme. Voici donc une première variante pour vous avec tomates et aubergines. Je sais que ce n’est pas encore de saison mais les légumes viennent de France (c’est déjà ça) et j’avoue que je me console du confinement qui n’en finit plus en débordant un peu sur mes principes…

En tout cas cette tarte est délicieuse, riche en légumes et légère car pas de beurre, pas d’œufs ni de lait. Du coup on est aussi sur du végan si vous trouvez le courage de ne pas mettre de chèvre dessus 😅 

Ingrédients

Pour le fond de tarte : 

  • 400g de tomates cerises ou petites tomates grappe
  • 1 petite brique de coulis de tomate
  • 1 oignon
  • 2 gousses d’ail
  • Huile d’olive
  • Sel, poivre

Pour la pâte rustique : 

  •  250g de farine complète
  • 80g de farine de petit épeautre
  • 100ml d’huile d’olive
  • 120ml d’eau
  • Sel
  • Optionnel : origan et sésame

Vous pouvez bien sûr choisir d’autres farines mais évitez la farine blanche qui ne va pas avec le côté rustique. Je vous conseil de mettre les liquides au fur et à mesure pour voir comment votre pâte évolue car les quantités peuvent être différentes selon le type de farine que vous utiliserez. Rééquilibrez les doses si besoin.Pour la garniture :

Pour la garniture : 

  • 1 aubergine
  • 1 grosse tomate côtelée rouge
  • 1 grosse tomate côtelée jaune
  • 2 tomates green zebra
  • 1 bûche de chèvre
  • Basilic
  • Sel, poivre
Vous pouvez choisir des tomates cœur de bœuf aussi.

Préparation

Pour le fond de tarte:

1. Émincer l’oignon et l’ail et les faire rissoler à feu vif dans une poêle quelques minutes avec de l’huile d’olive.

2. Couper les tomates en petits dés et les ajouter au précédent mélange avec le coulis de tomate. Remuer 2 minutes puis baisser sur feu doux.

3. Laisser réduire pendant 1 à 2h jusqu’à ce que le mélange épaississe en remuant et en surveillant que ça ne brûle pas.

4. Réserver à température ambiante. 

Pour la pâte rustique :

1. Verser les farines dans le bol de votre robot (mais cela peut tout à fait se faire à la main).

2. Faites un puits au centre et versez-y l’huile et l’eau.

3. Sel, poivre + origan et sésame (vous pouvez choisir une autre herbe et du pavot par exemple).

4. Malaxer jusqu’à ce que la pâte soit lisse. Faites une boule et placer au frigo 30 min minimum.

Pour le montage : 

1. Couper vos légumes en fines tranches.

2. Préchauffer votre four à 190°. Étaler finement la pâte sur une surface farinée. Plier en 4 pour pouvoir la mettre sur une plaque recouverte de papier sulfurisée (il faut une grande plaque).

3. Étaler votre préparation aux tomates cerises sur la pâte. Disposer les tranches d’aubergines et de tomates à votre convenance. Saler, poivrer.

4. Faire une première cuisson durant 20 min puis sortir la tarte du four et y ajouter les tranches de chèvres bûche. Continuer la cuisson 20 min. Pour finir, disposer des feuilles de basilic sur le dessus et déguster avec une salade!

ATTENTION : votre tarte doit être plus bronzée que sur mes photos. Quand j’ai coupé la première part, elle n’était pas cuite en dessous (les tomates tirent beaucoup d’eau). J’ai dû la remettre au four mais le timing que je vous ai donné devrait être le bon. Si vous avez le même soucis : mettez votre tarte sur une grille et non sur une plaque.

Ma recette sera dispo en IGTV sur mon compte instagram si vous voulez plus de détails 😘

Tarte aux fraises

Voici une recette qui demande du temps et un niveau intermédiaire en cuisine je dirais, mais le résultat en vaut la peine! Si vous êtes vraiment débutant, ce sera un peu compliqué pour vous je pense mais à cœur vaillant rien d’impossible 😉

En tout cas c’est un dessert qui en principe plaît à tout le monde et fait toujours son petit effet. J’ai fait un mélange de plusieurs recettes pour arriver au résultat qui me convient. Le fond de tarte est celui de Pierre Hermé qui m’a été conseillé par une amie très bonne pâtissière. Ce que vous pouvez éventuellement faire, c’est faire la pâte à tarte, le mélange d’amandes à étaler dessus et la crème pâtissière la veille pour n’avoir « que » la cuisson et le montage de la tarte le lendemain. Je vais essayer de ne rien oublier mais n’hésitez pas à me poser des questions complémentaire si besoin! Attention, c’est de la pâtisserie alors on improvise pas et on suit toutes les recommandations à la lettre.

Pour la pâte sablée sucrée

Pour une tarte de 24 cm de diamètre:

  • 100g de beurre mou
  • 50g de sucre glace
  • 15g de poudre d’amandes
  • 40g d’œuf
  • 200g de farine

Pour la crème d'amandes

  • 50g de beurre mou
  • 50g de poudre d’amandes
  • 50g de sucre
  • 50g d’œuf

Pour la crème pâtissière à la vanille selon Christophe Felder

  • 30cl de lait demi écrémé
  • 1/2 gousse de vanille
  • 1 œuf entier
  • 1 j’aune d’œuf
  • 60g de sucre
  • 2 cuillères à soupe de Maïzena
  • 1 cuillère à soupe de farine

Pour le nappage et la décoration

  • 10cl d’eau
  • 50g de sucre
  • 1kg de fraises Gariguettes (prévoyez moins si vous optez pour un montage plus simple que le mien)
  • 1 cuillère à soupe de confiture de fraise
  • Un peu de sucre glace

Vous pouvez aussi si vous le voulez utiliser un mélange pour nappage tout fait.

Matériel

  • Un moule à tarte ou un cercle à pâtisserie + une plaque en silicone.
  • Papier sulfurisé

La réalisation

Commencer par la pâte sablée sucrée

1. Travailler le beurre mou avec le sucre glace jusqu’à l’obtention d’un mélange crémeux. Il s’agit de malaxer le mélange avec une spatule en bois par exemple ou une maryse, cela peut être difficile si votre beurre n’était pas assez mou de base. Ne surtout pas faire fondre le beurre!

2. Ajouter l’œuf, la poudre d’amandes et bien travailler jusqu’à obtenir une consistance crémeuse (avec votre robot ou à la main).

3. Ajouter la farine en 3 fois. Pétrir sans trop travailler la pâte (donc le mieux c’est à la main). La ramasser en boule et la placer 2 heures au frigo.

4. Abaisser ensuite la pâte entre 2 feuilles de papier sulfurisé puis foncer la pâte (c’est à dire la placer dans votre moule ou dans votre cercle à pâtisserie). Faites un peu remonter les bords sur le côté plus haut que le bord car ils vont rétrécir à la cuisson. Placer à nouveau 1h au frigo.

Préparer la crème pâtissière

  1. Dans la cuve de votre robot ou une cuve normale, verser la farine, la maïzena, l’oeuf entier, le jaune et le sucre et travailler le mélange au batteur électrique jusqu’à obtenir une consistance crémeuse.
  2. Faire chauffer le lait et les graines de la gousse de vanille jusqu’à première ébullition. Verser doucement le lait bouillant sur le mélange précédent tout en battant la préparation au fouet électrique (ou au fouet et à l’huile de coude 😉).
  3. Remettre la préparation dans la casserole. Faire chauffer à feu doux en ne cessant pas de remuer avec une cuillère en bois jusqu’à épaississement. Débarrasser et filmer au contact (c’est à dire en faisant coller votre film alimentaire à la préparation). Laisser refroidir totalement.

Préparer la crème d'amande

Préchauffer votre four à 180°

  1. Dans un saladier, verser le beurre avec le sucre et travailler le mélange jusqu’à obtenir une consistance crémeuse. 
  2. Ajouter l’oeuf et travailler vigoureusement. Incorporer la poudre d’amande. Mélanger l’ensemble bien à fond pour obtenir un mélange lisse et homogène. Verser sur le fond de tarte.
  3. Cuire 35 minutes en surveillant la cuisson.

Le montage

1. Laisser refroidir totalement le fond de tarte (garni de la crème d’amandes cuite) avant de répartir dessus la crème pâtissière. si possible à l’aider d’une poche à douille pour que ce soit plus net et régulier mais si vous n’en avez pas vous pouvez aussi le faire avec une spatule. 

2. Garnir de fraises selon votre envie. Moi je les coupe en fines tranches et je les superpose pour que ça donne une sorte de fleur mais il y a plus simple aussi. Vous pouvez par exemple les couper en deux ou les poser droites sur la crème. Napper d’une fine couche de confiture tiède.

3. Préparer un nappage en faisant chauffer à feu doux 50 g de sucre avec 10 cl d’eau. Laisser fondre jusqu’à obtenir un sirop.En badigeonner la tarte avec un pinceau à pâtisserie.