Number cake coeur

Le weekend dernier j’étais en charge du dessert pour un anniversaire et j’ai eu envie de me lancer dans un number cake. Un gâteau qui représente une lettre ou un chiffre et vu que c’était mon premier j’ai choisi de faire simplement un cœur histoire de me faire la main 😉

Pression au max parce que c’est un dessert qui doit être beau et si vous vous loupez sur le montage, c’est la cata. Du coup toute la semaine j’ai fait une véritable étude scientifique pour évaluer les combinaisons possibles et réussir à faire quelque chose de bon, de beau et de techniquement pas trop prise de tête. Au final j’ai mélangé plusieurs recettes pour obtenir le résultat souhaité. J’ai choisi de faire un biscuit type biscuit sablé pour un côté un peu croquant, une crème montée à la vanille en première couche et une chantilly au mascarpone en seconde couche. J’ai fait les meringues et les roses en pâte à sucre. Certains mettent des macarons mais je trouve que ça charge trop le tout en sucre donc j’ai préféré des fruits.

J’ai été étonnée de lire sur plusieurs blog que c’était une recette facile 😳 Même si ce n’est pas non plus ce qu’il y a de plus compliqué, c’est quand même un gâteau qui demande du temps et beaucoup de soin et je ne le qualifierais pas du tout de « facile ».

Ingrédients

Pour les meringues :

  • 2 blancs d’œufs
  • 125 g de sucre
  • Colorant rouge

Biscuits cœur :

  • 300 g de farine
  • 75 g de poudre d’amande
  • 100 g de sucre glace
  • 1 œuf
  • 200 g de beurre pommade
  • 2 pincées de fleur de sel

Crème montée à la vanille :

  • 500 ml de lait
  • une gousse de vanille
  • 100 g de jaunes d’œufs
  • 120 g sucre
  • 50 g maïzena
  • 50 g de beurre
  • 1 sachet de gélifiant d’agar-agar
Crème chantilly au mascarpone :
 
  • 360 ml de crème liquide
  • 240 g de mascarpone
  • 40 g de sucre glace
Pâte à sucre rouge et des fruits pour la décoration.

Préparation

Si possible c’est bien de préparer les meringues la veille pour qu’elles aient le temps de sécher un peu. Vous pouvez même préparer les crèmes la veille et les conserver au frigo.

Les meringues : 

Monter les blancs en neige en y mettant préalablement une pincée de sel. Verser le sucre petit à petit. Former des petits tas à l’aide d’une poche à douille sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Cuire entre 30 min et 1h à 120° puis les retirer immédiatement de la plaque et les laisser refroidir.

Le biscuit cœur : 

Mélanger le beurre pommade avec le sucre glace (il faut laisser votre beurre hors du frigo quelques temps pour qu’il ramollisse).

Ajouter ensuite l’œuf, les amandes en poudre, le sel et la farine et mélanger jusqu’à ce que la pâte soit homogène. Diviser en deux et mettre les deux boules au frais une heure minimum.

Sortir les deux boules de pâte et les étaler entre deux feuilles de papier sulfurisé sur une épaisseur de 3 mm. Préparer un patron et le poser sur la pâte étalée. Découper la forme à l’aide d’un couteau. Piquer vos biscuits avec une fourchette pour éviter qu’ils ne gonflent à la cuisson. Cuire à 170° pendant 15-20 min, jusqu’à ce qu’ils soient un peu bronzés mais pas trop non plus.

Les laisser refroidir jusqu’au montage.

Crème montée à la vanille : 

Faire bouillir le lait avec la gousse de vanille fendue et grattée puis la retirer. Fouettez à part les jaunes d’œufs avec le sucre. Ajoutez la maïzena et bien mélanger. Verser le lait bouillant sur ce mélange tout en mélangeant. Remettre sur feux doux et mélanger jusqu’à épaississement. 

Ajouter le sachet de gélifiant préalablement dilué dans un peu d’eau.

Bien mélanger et ajoutez le beurre tout en continuant à fouetter jusqu’a avoir une crème bien lisse.

Filmer au contact et laisser refroidir. Mettre ensuite dans une poche à douille et réserver au frais.

Crème chantilly au mascarpone : 

Monter la crème en chantilly et ajouter le sucre glace et la crème mascarpone. Mettre également dans une poche à douille et réserver au frais.

Les roses en pâte à sucre : 

J’ai suivi un tuto sur YouTube et franchement ce n’est pas très compliqué 😉

Le montage : 

Déposer délicatement un premier biscuit sur une surface plate. Ajouter la couche de crème pâtissière en petits tas à l’aide de la poche à douille. Mettre le second biscuit par dessus et terminer par la couche de crème chantilly mascarpone. Puis, décorer à votre convenance avec les fruits meringues et roses. Essayer de mettre assez de fruits pour ajouter un peu de fraîcheur à l’assemblage. 

Vous pouvez faire tout le montage avant le repas et bien conserver au frais pour être tranquille mais il faut que vos garnitures se tiennent assez pour cela sinon votre gâteau s’effondrera.

C’est un peu de préparation mais l’effet « whouaou » est garantit 😄

Buddha bowl au tofu et halloumi

Il y a quelques temps, je vous avais parlé de ce plat que j’aime beaucoup : le buddha bowl. Voici une nouvelle version pour vous donner une peu d’inspiration. En fait j’avais pas mal de restes en petite quantité et c’est l’idéal pour cette recette, ça permet de ne pas jeter 😊 J’ai aussi enfin trouvé du Halloumi à la Coop en Suisse et mon réseau d’indics m’a informée qu’il y en avait aussi au Liddle en France. C’est un fromage chypriote que j’adore 😍 Il faut simplement le faire griller à la poêle quelques minutes et il se conserve très longtemps au frigo!

Ingrédients

  • Champignons cuits
  • Pois-chiches
  • Radis roses
  • Carottes crues
  • Concombres
  • Salade verte
  • Graines de tournesol
  • Halloumi
  • Pavé de tofu (que je trouve chez Satoriz et ils sont super bons!)

Préparation

Rien de spécial à vous indiquer sur la préparation si ce n’est que cette fois-ci j’ai assaisonné les différents légumes à part avant de les disposer dans l’assiette parce que je trouve que c’est dommage de tout mélanger quand on a fait une jolie présentation (#psychorigide). 

Frais et varié, ça donne envie non?

Crêpes aux cerises – Kersche Kiechle

Bon, j’ai l’impression que ça fait déjà plusieurs fois que je vous dis « voici l’une de mes recettes préférées », je pense que je suis juste une irrécupérable gourmande 😅

En tout cas, voici encore une recette de famille qui vient d’Alsace et que j’adore : les crêpes aux cerises que l’on appelle les Kersche Kiechle. Au final cela ne ressemble pas du tout aux crêpes classiques, c’est plus entre le pancake et la gaufre. Quoi qu’il en soit c’est vraiment une tuerie et c’est très simple à réaliser 😊

Ingrédients

Pour une quinzaine de crêpes :

  • 600 g de farine
  • 6 œufs
  • 160 g de sucre
  • 2 paquets de sucre vanillé
  •  360 ml de lait
  • 1 sachet de levure chimique
  • 6 poignées de cerises bien mûres

Préparation

Rien de plus simple : mélanger tous les ingrédients ensemble comme pour une pâte à crêpes.

Ajouter les cerises.

Faire cuire dans une poêle à crêpe ou une poêle classique si vous n’en avez pas. Pour cela, déposer une grosse louche de pâte en essayant de faire quelque chose de rond. Laisser cuire à feu moyen et retourner pour continuer la cuisson mais pas trop longtemps. Ce qui est délicieux, c’est quand les crêpes ne sont pas totalement cuites et qu’il reste un peu de pâte crue à l’intérieur.

Vous pouvez soit les faire minute, soit les réchauffer au four quelques minutes avant de les déguster.

Cake courgette, emmental et tomates séchées

Le cake salé c’est LA recette pratique des apéros mais vous pouvez aussi en manger une tranche avec une belle salade verte en guise de repas rapide. Il peut se congeler ou se conserver plusieurs jours bref, un essentiel qui peut aussi être original quand on sort de la traditionnelle version : lardons, emmental 😉

Ingrédients

  • 150 g de farine semi-complète
  • 1 sachet de levure
  • 2 oeufs
  • 150 ml de lait d’amande
  • 1 courgette
  • 75 g d’emmental râpé
  • 7-8 rondelles de tomates séchées
  • 1 petit oignon
  • Persil plat
  • Sel, poivre, paprika

Préparation

  1. Préchauffer le four à 210°.
  2. Laver, éplucher et râper la courgette.
  3. Émincer l’oignon.
  4. Mettre les tomates séchées dans de l’eau bouillante pendant 2 min. Les sortir et les couper en petits morceaux.
  5. Dans un grand bol, mettre la farine, la levure, le lait d’amande et les œufs.
  6. Ajouter la courgette, les tomates séchées, le persil plat et l’emmental râpé. Saler, poivrer et saupoudrer de paprika.
  7. Beurrer votre moule à cake et y verser l’appareil. Cuire pendant 30 min (plonger une lame de couteau pointue dans le cake pour vérifier qu’il est cuit).
Laisser refroidir avant de le déguster, cela permettra aussi qu’il soit plus facile à couper et moins friable. N’hésitez pas à moduler la garniture selon votre goût et les ingrédients à votre disposition 😊

Tarte aux fraises revisitée

Voici une recette que j’ai trouvé sur le blog de Plus une miette dans l’assiette. Elle est notamment l’auteur d’un super livre qui a pour sujet les tartes rustiques je vous le conseil.

C’est un dessert frais et pas trop sucré ce qui est parfait en fin de repas. Toutefois (et malgré ce qui est indiqué sur le blog) sa réalisation est un peu fastidieuse et il ne vaut donc mieux pas être débutant pour le faire. Le montage est à faire à la dernière minute ce qu’il faut également prendre en compte. Même si j’aime le fait que cette tarte sorte complètement des sentiers battus et de la recette classique que j’ai pu vous proposer, ce que je peux éventuellement vous conseiller c’est de proposer ce dessert sous forme de vérines. Ce sera beaucoup plus simple, vous pourrez les préparer à l’avance en les conservant au frigo et ce sera tout aussi délicieux 😉

Ingrédients

Pour une tarte de 26-28 cm de diamètre: 

Pour le fond de tarte : 
• 300 g de flocons d’avoine
• 100 g de poudre d’amande
• 40 g de graines de sésame
• 2 c. à café de cannelle 
• 160 g de beurre
• 6 c. à soupe de sirop d’érable

Pour la garniture : 
• 800 g de fraises + quelques unes pour la décoration
• 50 ml d’eau
• 40 g de sucre
• 4 c. à soupe rase de maïzena 
• 20 cl de crème liquide
• 400 g de mascarpone
• 4 cuillères à soupe de sucre glace
• Une cuillère à café d’extrait de vanille

Préparation

Le fond de tarte:

  1. Dans une poêle, toaster les flocons d’avoine à feu vif en remuant et surveillant bien pour qu’ils ne brûlent pas. Puis les mixer : il ne faut pas que cela devienne une poudre mais que ce soit bien mixé quand même. 
  2. Mettre ça dans un grand bol et ajouter la poudre d’amande, les graines de sésame et la cannelle.
  3. Faire fondre le beurre et le verser dans votre bol avec le sirop d’érable. Bien mélanger avec une cuillère en bois.
  4. Sur un papier sulfurisé, déposer votre cercle à tarte (si vous n’en avez pas, je vous conseille d’utiliser plutôt un moule à manquer beurré comme quand on fait le fond de tarte du cheesecake). Mettre le contenu de votre bol dans le cercle et à l’aide de vos mains ou d’une spatule à pâtisserie, tasser le mélange pour former le fond de tarte. Le but est de réussir à former un rebord mais si vous n’y parvenez pas, ça marchera quand même. Placer au frais minimum 1h.
La garniture : 
 
  1. Mixer 180 g de fraises.
  2. Dans une casserole, verser l’eau, le sucre et la maïzena. Mélanger et ajouter les fraises mixées. Porter à ébullition (attention avec le sucre ça peut vite brûler), retirer du feu et laisser refroidire.
  3. Couper 440g de fraises en petits dés et les mettre dans la préparation précédente.
La crème au mascarpone : 
 
  1.  Battre la crème liquide en chantilly.
  2. Ajouter la vanille, le mascarpone et le sucre en continuant de battre. Conserver au frais jusqu’à utilisation.
Le dressage : 
 
  1. Démouler le fond de tarte sur une grande assiette plate.
  2. Déposer la préparation aux fraises dessus.
  3. Mettre la chantilly dans une poche à douille pour faire une belle décoration. Mais vous pouvez aussi l’étaler à la cuillère. Parsemer des fraises restantes coupées en tranches. 

Galettes de courgette

J’adore cette recette légère et qui peut en plus se préparer à l’avance et se réchauffer. J’ai même mangé ces galettes froides en randonnée, ça passe très bien aussi! 

Il n’y a pas de difficulté particulière mais il faut bien laisser dégorger les courgettes rappées pour que la pâte ne soit pas trop liquide.

Ingrédients

Pour 6 personnes : 

  • 2 courgettes
  • Un peu d’ail en poudre
  • 2 œufs
  • 1 tasse de farine
  • Persil frais
  • sel, poivre

Préparation

  1. Peler et râper les courgettes et les mettre dans une passoire. Les saler et laisser dégorger 1h minimum.
  2. Ajouter tous les autres ingrédients et bien mélanger le tout.
  3. Faire chauffer une poêle (ou même deux pour aller plus vite), y mettre un peu d’huile d’olive et déposer des petits tas de pâte avec une cuillère à soupe. Aplatir un peu pour former des galette.
  4. Laisser cuire d’un côté pendant quelques minutes, jusqu’à ce que vous arriviez à les soulever avec une spatule. A ce moment-là, les retourner puis laisser cuire de l’autre côté.
  5. Déposer sur une feuille de papier absorbant. Huiler un peu la poêle entre chaque cuisson.

Les galettes peuvent se conserver plusieurs jours au frigo. Vous pouvez les réchauffer 15 min à 180° ou les manger froides ☺

Ravioles aux épinards

Ça fait un petit moment que j’ai envie d’essayer de faire des pâtes. En fait j’adore ça mais je n’en mange pas très souvent car je suis un peu intolérante au gluten. Je me suis donc dit que quitte à avoir mal au ventre, autant que ce soit pour une recette que j’aurais cuisinée moi-même avec amour et tout ce que j’aime dedans.

J’ai commandé il y a peu un laminoir à fixer sur mon robot KitchenAid. Il ressemble à ça : 

Mais des laminoirs il en existe plein d’autres sortes et vous pouvez même faire cette recette sans avec un rouleau à pâtisserie à la place. Ce sera seulement un peu plus long pour vous ☺

Le résultat était vraiment délicieux même si je pense que j’aurais pu rendre la pâte un peu plus fine encore. Etant donné que c’était la première fois que j’en faisais j’avais peur qu’elles se cassent à la cuisson. J’ai utiliser la recette de Jean-François Piège que j’ai trouvé dans Vogue. J’ai juste modifié un peu les quantités à mon goûts pour la farce et ajouté la sauce au pesto.

Voici ce qu’il faut bien retenir pour réussir ses ravioles :

  • Il faut utiliser beaucoup de farine lorsque vous travaillez la pâte car elle est très collante à cause des œufs qu’elle contient.
  • Vous devrez préparer la pâte la veille.
  • Il faut bien faire sortir l’air avant de sceller les bords.
  • Faire attention à ce que la farce ne soit pas trop humide sinon vos ravioles deviendront très fragiles.

Ingrédients

Pour 4 personnes : 

  • 500 g d’épinards frais
  • 25 g de beurre
  • 25 g de farine
  • 20 cl de lait
  • 50 g de comté
  • 30 g de parmesan
  • 1 cube de bouillon de légumes
  • Emmental râpé
  • Sel, poivre
  • Crème légère fluide
  • Pesto vert
  • Quelques feuilles de basilic
Pour la pâte à ravioles: vous en aurez sans doute trop mais si comme moi c’est votre premier essai, il vaut mieux au cas où vous vous loupez!
  •  500 g de farine
  • 5 œufs
  • 1 pincée de sel

Préparation

La veille : 

  1.  Préparer les épinards en les équeutant et en retirant les côtes. Les laver puis les plonger dans l’eau bouillante. Quand l’ébullition reprend, c’est qu’ils sont prêts. Les rincer à l’eau froide et les laisser égoutter une nuit.
  2. Préparer votre pâte : verser la farine dans un grand bol, y faire un puits et casser les œufs. Ajouter le sel et l’eau et pétrir jusqu’à l’obtention d’une pâte lisse et homogène. Filmer et mettre au frais jusqu’au lendemain.

Le jour-même : 

  1. Presser les épinards pour bien en retirer l’eau restante et les hacher au couteau.
  2. Préparer la béchamel : faire fondre le beurre puis y ajouter la farine. Mélanger pour obtenir un roux et ajouter le lait, le sel et le poivre. Il faut que le mélange soit épais.
  3. Ajouter les épinards à cette préparation, saler, poivrer et terminer par mélanger avec le comté et le parmesan. Réserver votre mélange (pas trop longtemps non plus parce que sinon il deviendra très collant).
  4. Diviser votre pâte en 4 parts ou plus. Aplatir un peu les morceaux et les passer à la mandoline. Y aller progressivement sur le cran le plus large d’abord puis de plus en plus petit. Fariner vos bandes à chaque passage sinon elles colleront dans le laminoir. Il faut qu’elles aient une dimension de 2 millimètres à peu prêt.
  5. Sur une bande disposer des petits tas de farce en les espaçant un peu. Mouiller les bords de la pâte avec de l’eau puis recouvrir avec une autre bande de pâte. Découper les ravioles à l’aide d’un emporte pièce rond. Avant de sceller les bords, bien faire sortir l’air à l’intérieur des ravioles. Les déposer au fur et à mesure sur une plaque farinée.
  6. Si vous ne les cuisez pas de suite, les laisser au frais. Sinon, faire bouillir de l’eau dans une grande casserole et y ajouter un cube de bouillon de légumes. En parallèle, faire chauffer la crème avec le pesto dans une autre casserole. Plonger vos ravioles 5 minutes et les sortir à l’aide d’un écumoire. Mettre votre sauce à la crème dans une assiette creuse puis les ravioles. Parsemer d’emmental râpé et de quelques feuilles de basilic.
La recette est aussi dispo en IGTV sur mon compte instagram 😊 ça peut être utile pour bien comprendre les gestes.

Pesto aux fanes de carottes

Voici une petite astuce anti gaspillage. On ne s’en rend pas forcément compte, mais on met souvent à la poubelle des rebuts de notre cuisine que nous pourrions pourtant réutiliser. L’autre jour, j’avais acheté des bottes de carottes et cela me faisait mal au cœur de devoir jeter toute cette verdure. J’ai trouvé pas mal de recettes de pesto alors je me suis lancée et c’est vraiment super bon en plus d’être facile à faire!

J’en ai utilisé sur une pizza maison, dans une poêlée de légumes mais on peut aussi en mettre sur une tartine salée, dans des pâtes ou dans une vinaigrette. Ça se conserve assez bien grâce à l’huile d’olive.

Je vous recommande donc vraiment d’essayer si vous en avez l’occasion 😁

 

Ingrédients

  • 2 belles bottes de fanes
  • 2 gousses d’ail
  • 60 g de parmesan
  • Huile d’olive
  • Citron
  • Une bonne poignée d’amandes
  • Sel, poivre
  1. Retirer la tige principale des branches de fane et ne garder que les feuille. Bien rincer ensuite pour éviter qu’il ne reste du sable dedans.
  2. Remplir autant que possible le bol de votre mixeur avec les fanes de carottes.
  3. Ajouter les autres ingrédients et bien mixer. Il faudra probablement le refaire plusieurs fois parce que les bols de mixeurs ne sont pas grands en principe.
  4. Ajouter le reste des ingrédients jusqu’à épuisement et équilibrer en huile d’olive à l’œil. 

Votre pesto doit être liquide mais pas trop non plus, comme un pesto classique en fait.

Mijoté de légumes au lait de coco

J’ai commencé à commander des paniers de fruits et légumes dans une ferme prêt de chez moi (la ferme Fischer à Zimmersheim). Du coup cette semaine j’ai eu des légumes que je n’achète pas forcément par moi-même quand je fais mes courses et qui pourtant, bien cuisinés sont délicieux. C’est un mijoté que vous pouvez faire aussi avec d’autres légumes mais cet assemblage fonctionne bien. Je ne mets pas les proportions pour tous les ingrédients car cela dépend de votre goût et également de si vous servez avec du riz par exemple. Personnellement, je trouve qu’il n’y a pas besoin de féculent, le lait de coco donne un côté riche à la recette et c’est suffisant.

N’hésitez pas à modifier la recette à votre sauce, c’est ce qu’il y a de bien avec ce genre de plat, il n’y a pas qu’une seule manière de faire.

Ingrédient

Pour 4 personnes ou 6 si vous servez avec du riz par exemple : 

  • Tofu (je vous déconseille fortement ceux que l’on trouve au rayon bio des super U par exemple, le Bjorg n’est pas bon du tout, il vaut mieux en acheter à la Biocoop, aux Halles natures ou chez Satoriz, j’aime bien la marque Soy notamment).
  • 6 petits navets
  • 2 choux-raves moyen
  • 1 chou pointu
  •  1 gros oignon
  • Des pois chiches
  • 2 grandes briques de lait de coco
  • 3 gousses d’ail
  • Un bon morceau de gingembre
  • 4 battons de citronnelle
  •  1 citron vert
  • Coriandre fraîche
  • Sel, poivre, curry

Préparation

Peler et découper en cubes les navets et le choux-rave et les faire revenir à la poêle jusqu’à ce qu’ils soient cuits. Découper le chou pointu en lamelles et le cuire à l’eau. Réserver. Pendant ce temps, émincer l’ail, découper l’oignon en fines tranches, trancher les battons de citronnelle en 2 dans le sans de la longueur (attention ils ne se mangent pas et servent juste à parfumer la sauce), couper le tofu en morceaux).

Avant de passer à table, tout mettre dans une grande casserole et ajouter les autres ingrédients : le lait de coco, sel, poivre, curry, coriandre, pois chiches, le jus d’un demi citron vert et laisser mijoter à feu vif pendant 5-10 min. Quand les oignons sont fondants, c’est que c’est prêt 😊

Tarte croustillante aux pommes

La tarte aux pommes c’est le classique de nos repas de famille. Celle que l’on fait le dimanche et qui plaît à coup sur. Ce que j’aime avec cette recette, c’est qu’il en existe une multitude de versions : de la tarte rustique à la tarte streusel en passant par l’Apple pie anglaise. Pour celle-ci je me suis inspirée d’une recette trouvée sur un blog américain que j’aime beaucoup : ici

Je vous invite à investir dans un set de « cup » qui vous servirons à utiliser les mesures américaines c’est vraiment pratique pour ne pas avoir à se farcir le casse-tête des conversions de mesures. Ils utilisent aussi des plats à tarte qui sont plus hauts que les nôtres mais n’en ayant pas encore achetés, j’ai utilisé un plat classique et ça fonctionne aussi bien sûr.

Ingrédients

Pour la garniture :

  • 6 à 8 pommes (selon leur taille et la hauteur de tarte que vous souhaitez obtenir)
  • 1 cuillère à café d’extrait de vanille
  • 35 g de farine
  • 20 g de sucre semoule
  • 35 g de sucre brun
  • 1 cuillère à café de cannelle
  • 1 pincée de muscade
  • 3 pincées de sel
  • Le jus d’un citron + zeste

Pour la pâte à tarte :

  •  315 g  de farine
  • 13 g  de sucre semoule
  • 1 pincée de sel
  • 226 g de beurre froid
  • Un peu d’eau froide
Un peu de lait et de sucre roux pour le décor.

Préparation

Pour la garniture aux pommes : 

  1. Peler et couper vos pommes en fins morceaux. Les mettre dans un grand bol et ajouter tous les autres ingrédients. Mélanger, couvrir et placer au frigo. Vous n’êtes pas obligé de mettre le citron et le zeste si vous n’aimez pas ça mais je trouve que ça donne un goût vraiment particulier et original à la tarte.

Pour la pâte à tarte :

  1. Mélanger les ingrédients secs : farine, sucres et sel.
  2. Couper le beurre : bien utiliser du beurre froid, tout droit sorti de votre frigo. Vous pouvez même le mettre au congélateur quelques minutes pour le rendre plus froid encore. Trancher le beurre en cubes et l’ajouter au mélange précédent. Mélanger un peu sans complètement écraser le beurre.
  3. Ajouter de l’eau glacée : mélanger jusqu’à ce que les morceaux commencent à tenir ensemble.
  4. Diviser la pâte en deux morceaux, légèrement plus gros que l’autre (ce sera celui que vous utiliserez pour faire les quadrillages du dessus. Laisser cette même part au frigo pendant que vous travaillez avec l’autre.
  5. Sur une surface farinée, étaler votre pâte à l’aide d’un rouleau à pâtisserie puis la mettre dans un moule à tarte en essayant de garder les bords hauts.
  6. Piquer le font de tarte avec une fourchette et y verser les pommes.
  7. Étaler la seconde boule de pâte et couper des lamelles pour faire votre montage. J’ai fait le quadrillage un peu à ma sauce mais vous pouvez trouver une version plus précise ici.

Badigeonner votre tarte de lait et saupoudrer de sucre roux. Cuire à 200° pendant 20 minutes puis à 170° pour 40 à 50 minutes supplémentaires. Bien vérifier la cuisson et si votre tarte devient trop bronzée, couvrir en cours de cuisson avec de l’aluminium. C’est une tarte qu’il est conseillé de déguster le lendemain mais je l’ai faite pour le jour-même et c’était délicieux aussi. Tiède ou froide à votre guise, avec une boule de glace à la vanille pourquoi pas 😉